La grossesse

Qu'est-ce que les fibromes utérins (symptômes et traitement)

Pin
Send
Share
Send
Send


Le myome (myomatose utérine) est une maladie courante résultant d'une division cellulaire rapide. Le plus souvent, la pathologie affecte la période de 30 à 50 ans, mais les cas de développement de la maladie en âge de procréer ont augmenté. Chaque femme doit comprendre en quoi consistent les fibromes utérins, comment les traiter et s'il est dangereux de reconnaître rapidement le trouble et de consulter un gynécologue.

Aujourd'hui, il existe de nombreuses méthodes de thérapie et de diagnostic, alors ne paniquez pas, ne vous énervez pas, ne tirez pas la sonnette d'alarme. Ce n'est pas une formation maligne, la maladie répond bien au traitement et est déterminée avec précision par le matériel. Ci-dessous, vous apprendrez tout sur le myome utérin, ses causes, ses symptômes et son traitement, ses types et ses causes.

C'est quoi

Une tumeur bénigne est constituée du tissu conjonctif de la paroi utérine. L'éducation grandit rapidement et il est extrêmement difficile de contrôler le processus. Les fibromes multiples sont souvent diagnostiqués quand une femme a plus de 2 nœuds. La pathologie se développe en raison de la production accrue d'hormones sexuelles - l'œstrogène.

Habituellement, la tumeur est située à l'intérieur du col utérin ou de sa cavité. Les formations nodulaires ont une taille différente, atteignant plusieurs centimètres. Dans certains cas, la maladie se développe très rapidement, alors que dans d'autres, elle ne se fait pas connaître avant de nombreuses années et reste sur l'utérus sous la forme d'un petit nodule.

Certains croient à tort que des fibromes malins surviennent sans traitement. Des études ont été menées en gynécologie, dont les résultats réfutent cette théorie. L'oncologie n'apparaît que comme une conséquence de la maladie, mais le phénomène se produit rarement.

Les fibromes utérins se développent pour diverses raisons: âge de la femme, comorbidités, insuffisance hormonale. Le symptôme principal est un saignement intermittent, grave ou persistant, parfois accompagné d'une douleur dans l'utérus. Dans les cas extrêmes, une anémie se produit, entraînant une augmentation du pouls, une sécheresse, une pâleur de la peau et une faiblesse grave.

Le diagnostic est posé à tout âge, dans 20% des cas, la maladie est diagnostiquée à 30 ans, dans 10% des cas, dans des vierges et dans 50% des cas, chez les femmes de plus de 50 ans. Pour éviter des conséquences négatives, il est recommandé, bien qu'une fois par an, d'être examiné par un gynécologue. En outre, il est important de prêter attention aux violations du cycle menstruel - augmentation de la quantité de sang, absence de grossesse et d'ovulation, douleur, etc.

Types de fibromes utérins

Les fibromes chez les femmes peuvent être de plusieurs types et de grandes ou petites tailles. La classification est déterminée par le nombre de nœuds, la nature de la croissance, le lieu d'occurrence. En fonction de l'emplacement spécifique, ils distinguent les types de nœuds suivants:

Il y a des cas où une femme peut trouver 2-3 espèces à la fois. En outre, en médecine, il y a un myome sur la jambe, qui est reliée aux parois de l'organe. Les complications et les conséquences de ce type sont tristes dans les cas de torsion. En fonction de la classification des fibromes, le médecin décide quoi faire et quel traitement choisir.

Interstitiel

Les fibromes utérins interstitiels sont les plus courants. Affecte habituellement l'utérus, mais peut se développer dans le col utérin. Il se développe à l'intérieur du corps, dans la direction de la cavité abdominale, fait saillie vers l'extérieur ou se développe dans la région du myomètre. La maladie est diagnostiquée dans les 30 à 45 ans. Les nœuds sont simples ou multiples. Certaines formations atteignent plus de 10 cm et sont retirées chirurgicalement.

Bien que le noeud soit petit, la femme ne ressent pas beaucoup d'inconfort. Au début du processus inflammatoire, on observe une douleur abondante dans l'abdomen et des pertes muqueuses. Lorsque la taille de la formation dépasse 4 cm, il se produit une compression de la vessie et des intestins, entraînant des symptômes tels que des visites fréquentes aux toilettes, des mictions avec douleur, un trouble dyspeptique.

Intraligamentaire

Les organes internes du bassin sont tenus par des ligaments, responsables de leur position normale. En présence de fibromes, des troubles graves, caractérisés par des modifications de la structure anatomique des organes, peuvent survenir. Les fibromes intraligamentaires ne s'accompagnent généralement pas de perturbations menstruelles, mais entraînent des problèmes de conception et de grossesse.

Ce type de maladie s'accompagne de douleurs à l'abdomen ou au dos, d'une insuffisance urinaire, d'une augmentation des reins et de l'uretère. La nature des manifestations est influencée par la taille du site, son emplacement, sa quantité. Les fibromes de liaison sont rares. Utilisé pour déterminer l'échographie de l'utérus, puis tomographie ou imagerie par résonance magnétique. Le traitement optimal consiste à enlever le tissu fibreux, si les nœuds sont en croissance active.

Subserous

Une tumeur bénigne située à l'extérieur de l'utérus se développe dans la cavité abdominale. Les grands nœuds sont faciles à identifier lors de l'examen, les petits sont détectés par ultrasons. En période de croissance active, la pathologie est accompagnée de constipation fréquente, de mictions fréquentes, d'hémorroïdes.

Après le début de la ménopause, la taille de la tumeur peut diminuer de façon indépendante (plus de détails sur le myome utérin pendant la ménopause). Dans d'autres circonstances, il est enlevé chirurgicalement. Le plus souvent, les fibromes utérins sous-cutanés chez la femme sont activés après un avortement pratiqué ou spontané.

Sous-muqueux

Les nœuds sont situés dans l'endomètre. Les formations progressent rapidement et poussent au-delà du cou, provoquant une douleur intense. Au cours de la période de croissance active, les nœuds entraînent les complications suivantes:

  • Fausse couche
  • L'incapacité de supporter un enfant
  • Saignements abondants,
  • Douleur intense, crampes.

L’apparition sous-muqueuse de fibromes peut être causée par un excès d’œstrogènes, des avortements fréquents, des naissances difficiles, des maladies inflammatoires, etc. Le traitement est chirurgical après l'hormonothérapie.

Quels sont les fibromes utérins dangereux

En entendant un terrible diagnostic, la jeune fille commence à paniquer et à découvrir ce qui peut être un fibrome dangereux pour la vie d'une femme. Il faut noter immédiatement que la survenue d'un cancer est minime.

Le risque principal est l'apparition ultérieure de complications, mais le respect des recommandations du médecin et une surveillance constante excluent les réactions indésirables.

Si vous ne traitez pas de fibromes, les effets suivants se produisent:

  1. Saignements utérins graves - le processus est dangereux pour le développement de l'anémie, peut menacer la vie du patient.
  2. Inflammation purulente dans les nœuds et les tissus adjacents - sans traitement moderne, des complications septiques se produisent.
  3. Torsion du noeud «sur la jambe» - une rupture de la jambe, la survenue de saignements internes ou le syndrome de «l'abdomen aigu» est possible.
  4. Incapacité d'avoir des enfants - une grossesse peut se développer en dehors de l'utérus, une fausse couche, une stérilité, un accouchement difficile.
  5. Nécrose - la mort des nœuds.
  6. Naissance de l'éducation avec inversion de l'utérus.
  7. Malignité - quand une tumeur bénigne se transforme en maligne. Le phénomène est extrêmement rare, mais ne vaut pas le risque.

Le développement de la pathologie s'accompagne de douleurs sévères, parfois insupportables. Le principal danger des fibromes utérins réside dans les complications possibles, voire la mort.

Les causes

L'apparition d'une pathologie due à diverses circonstances, les causes des fibromes utérins ne sont toujours pas complètement comprises. Le principal facteur est le déséquilibre hormonal qui survient en cas de maladie, de stress, de régime alimentaire malsain, etc. Quelles sont les causes des fibromes, considérez ci-dessous:

  • Raisons héréditaires
  • Déséquilibre hormonal - c’est-à-dire une violation de la quantité d’œstrogène et de progestérone,
  • Manque d'orgasme
  • Adénomyose
  • Diabète, hypertension,
  • Maladies gynécologiques, inflammation, diabète, métabolisme lent,
  • Avortements fréquents - la probabilité augmente de 2 fois
  • Stress affectant gravement la glande thyroïde, les glandes surrénales, etc.
  • L'obésité, le manque de mouvement,
  • Dispositif intra-utérin installé.

Les médecins ont montré que les femmes qui ont accouché sont moins susceptibles de développer des fibromes. Souvent, la maladie survient pendant la grossesse, en particulier si elle est tardive.

Excès d'œstrogènes et de progestérone en excès

Le fibrome est considéré comme une maladie hormonale, car des excroissances se forment lorsque le déséquilibre hormonal est perturbé. C'est pourquoi les néoplasmes ne surviennent pas chez les filles en âge de procréer.

En raison de problèmes liés au cycle menstruel, il existe un déséquilibre dans la production de progestérone et d’estrogène. Les échecs hormonaux provoquant la croissance de tumeurs, la suspicion de myome (tout d’abord) doit être confirmée par l’étude du statut hormonal.

Diabète et Hypertension

Les femmes souffrant de telles maladies sont susceptibles de développer des fibromes à un âge précoce. S'il y a une forte accumulation de graisse dans la taille, cela indique une tendance à la croissance des formations. Plus souvent des filles malades vivant dans les villes. Leur métabolisme est altéré en raison du stress ou d'un mode de vie malsain, ce qui provoque l'apparition de pathologies gynécologiques.

Nutrition de la femme

Le régime alimentaire joue un rôle important. Des quantités excessives de gras trans ou d'aliments raffinés, ainsi qu'un manque de fibres, provoquent un déséquilibre des hormones sexuelles. Une mauvaise nutrition provoque l'obésité.

Si une femme a une alimentation équilibrée, des céréales, des produits marins et végétaux, évite les sucres et les graisses - le risque de fibromes est minime. Une personne qui mange bien a l’air jeune et en bonne santé.

Diagnostics

En médecine moderne, le diagnostic de pathologie n’est pas difficile. Une tumeur nouvellement apparue est déterminée après examen par un gynécologue. Le patient a augmenté la taille de l'utérus, il y a une déformation des parois et un épaississement.

Pour confirmer le diagnostic, des études supplémentaires sont menées:

  1. Échographie.
  2. IRM, CT - rarement utilisés.
  3. L'hystéroscopie consiste à extraire des tissus utérins afin de transférer ultérieurement le matériel obtenu à l'examen.
  4. La laparoscopie.

La portée de la recherche est déterminée individuellement pour chaque femme. Habituellement, il suffit d'inspecter et de rechercher une échographie.

Symptômes de fibromes

Les premières étapes passent inaperçues. Il est possible de détecter la formation de tumeurs pendant leur croissance.

  • Menstruation,
  • Saignements
  • Constipation, mictions fréquentes,
  • Fausse couche
  • Infertilité
  • L'anémie,
  • Une augmentation soudaine de l'abdomen est injustifiée,
  • Spotting pendant les rapports sexuels,
  • Douleurs abdominales et lombaires, lourdeur,

Avec la croissance il y a des saignements constants, des crampes douloureuses, de l'anémie, du gros ventre. La croissance des fibromes pendant la grossesse est un travail dangereux prématuré et prolongé, une hypoxie fœtale, un développement retardé.

Pour le médecin, il existe d’importants signes en écho des fibromes utérins. Avec leur aide, la taille des fibromes en millimètres, l'emplacement, le type de croissance est calculée.

La nature de la douleur sous diverses formes

Avec le développement de la pathologie, la douleur devient plus forte et plus insupportable. Dans la forme interstitielle, la tumeur exerce une pression sur les organes environnants, ce qui provoque une sensation de lourdeur et de pression. La forme subsereuse est accompagnée de douleurs dans le dos, sous-muqueuses - crampes, qui sont permanentes.

Il est traité ou pas

Comme la maladie est courante, de nouveaux traitements sont activement développés dans le monde entier. Ils sont nombreux, allant de la prise de médicaments hormonaux à l'opération. Après le diagnostic, la femme ne sait pas quoi faire avec le myome utérin.

Tout d’abord, vous devez consulter un bon gynécologue, qui vous indiquera s’il existe une maladie ou non, et comment il est guéri. Ensuite, un traitement individuel est prescrit, qui varie en fonction de la taille et de l'emplacement de la tumeur, ainsi que de l'âge de la femme.

Comment traiter le myome utérin

Il existe 2 méthodes principales de thérapie:

  1. Traitement conservateur des fibromes utérins - utilisation obligatoire de médicaments hormonaux, traitement symptomatique par des analgésiques.
  2. Le principal est la chirurgie, qui est efficace dans les stades sévères.

La méthode est prescrite en fonction des symptômes, de la taille de la tumeur, de l'âge du patient, de l'intention d'accoucher et du taux de croissance des fibromes utérins. Il est préférable de traiter au début, lorsque la chirurgie n'est pas encore nécessaire. Le conservatisme est le plus efficace en âge de procréer.

Ayant trouvé une tumeur pendant la ménopause, le médecin en freine le développement jusqu'à sa résorption complète ou sa taille réduite.

Agonistes de la gonadolibérine

Cette méthode initie une ménopause temporaire, ce qui entraîne une diminution de la taille de la tumeur de 52%. Le groupe comprend les médicaments contenant de la triptoréline, de la goséréline, de la buséréréline et de la leuproréline. La durée du traitement est de 4 à 6 mois. La taille des nœuds est réduite de 50%, mais le risque de récurrence n'est pas exclu. Les préparations destinées au traitement des fibromes utérins de ce groupe sont souvent utilisées avant une intervention chirurgicale afin de réduire les saignements en réduisant la croissance.

Antigonadotropines

Les médicaments sont rarement utilisés, car ils provoquent des réactions indésirables. Il est nécessaire d'accepter uniquement lorsque d'autres méthodes sont impuissantes, même avec une utilisation à long terme. Le groupe comprend des substances actives telles que la Gestrinon et le Danazol. Le remède élimine les symptômes, mais n'affecte pas la taille des fibromes, il est donc souvent prescrit pendant la période préopératoire.

Des médicaments efficaces et peu coûteux qui bloquent la synthèse des œstrogènes. Malheureusement, avec l'utilisation du myome, le traitement n'est pas complètement traité. Il y a eu des cas où l'état du patient s'est aggravé. Habituellement, les médicaments de ce groupe sont prescrits pour les comorbidités, par exemple l'hyperplasie de l'endomètre, car la cause de ces pathologies peut être un trouble hormonal.

Antiprogestatifs

Mifépristone - se lie aux récepteurs gestogenovye, bloquant l’effet de la progestérone. Les substances réduisent la taille de la tumeur, réduisant l'apparition des symptômes. Le médicament est disponible sous forme de comprimés de 3-6 pièces et est souvent utilisé avant les opérations.

La chirurgie des fibromes utérins est réalisée de plusieurs manières. Les plus populaires sont l'hystéroscopie et la laparoscopie. Cela est dû à l'absence de cicatrices, à la préservation de la reproduction et à la récupération rapide. Le médecin se concentre sur l'âge de la femme, la taille de l'éducation, sa localisation et sa quantité.

Laser principalement utilisé, qui coupe la tumeur sans provoquer de saignement et ne laisse pas de cicatrices profondes. Aujourd'hui, la méthode EMA est activement utilisée - embolisation de l'artère utérine. Au cours de la procédure, le médecin introduit un médicament spécial dans les vaisseaux sanguins, en arrêtant le flux de sang vers les tissus affectés.

Ils commencent à mourir au fur et à mesure qu'ils perdent de l'oxygène, diminuant progressivement. La méthode est utilisée pour un nombre quelconque de noeuds et leur emplacement. La chirurgie économe est impuissante dans les cas où il est impossible d'arrêter la croissance tumorale. Ensuite, le médecin supprime complètement l'utérus.

Quand la chirurgie est prescrite

L'opération est prescrite dans plusieurs cas:

  • Nœuds plus de 12 semaines et faire pression sur les organes internes,
  • La combinaison des fibromes avec d'autres maladies gynécologiques,
  • Saignements utérins sévères,
  • Croissance active des nœuds ou de leur mort,
  • Nœud de naissance ou nécrose.

En outre, une intervention est nécessaire (une intervention chirurgicale est nécessaire) pour les suppurations dans le domaine des fibromes.

Ci-dessous seront décrits les méthodes populaires de traitement chirurgical des fibromes utérins.

Embolisation

L'embolisation des fibromes utérins est une méthode unique utilisée pour arrêter l'apport sanguin aux fibromes. Après la chirurgie, la croissance est réduite et absorbée car le sang cesse de couler. Les médecins donnent des prévisions positives, certains sont convaincus que la femme opérée reste capable de supporter et de donner naissance à un enfant en bonne santé. Cela dépend de la taille et du type de fibromes, ainsi que de la justesse de l'opération.

  1. Normalisation de la menstruation.
  2. Disparition des problèmes de miction.
  3. Aucun risque L'opération ne nécessite pas d'anesthésie, ne prend pas plus de 15 minutes, la rééducation dure jusqu'à 7 jours.
  4. Bonne performance.

La méthode élimine les rechutes et les traitements supplémentaires, il suffit d’effectuer une opération une fois et la pathologie disparaît pour toujours. En cas de non-respect des règles de rééducation ou de prévention, la maladie se manifeste parfois à nouveau.

Hystéroscopie

Une méthode populaire qui est effectuée à travers le vagin, en éliminant l'accumulation avec un outil spécial. En règle générale, après l'élimination des réactions indésirables et des complications qui se sont produites, le risque de récidive est minime et la femme peut donner naissance.

Avant la chirurgie, le médecin prescrit souvent une préparation préopératoire consistant à prendre des médicaments hormonaux. La méthode est plus nécessaire pour normaliser la taille de l'utérus, mais il y a une diminution de la tumeur.

Myomectomie

La méthode laparoscopique est réalisée à l'aide de ponctions spéciales dans l'abdomen. L'enlèvement du myome par la myomectomie est à faible impact, après extraction, le matériel est envoyé pour examen. Grâce à la myomectomie, vous pouvez guérir le myome utérin en préservant la capacité d'une femme à donner naissance à un bébé en bonne santé et en ne laissant pas de marques visibles sur le corps. Les inconvénients de la méthode incluent une éventuelle récidive et la nécessité d'une réintervention.

Fuzz-ablation

Les nœuds sont supprimés sous le contrôle de l'IRM, la procédure est sûre et pratique pour le médecin. Les cellules sont chauffées par une impulsion ultrasonore jusqu'à leur destruction. L'ensemble du processus peut prendre 4 heures, car il se compose de plusieurs étapes. Après la chirurgie, les symptômes de la pathologie disparaissent, les rechutes sont exclues et la taille de la croissance est réduite. Malheureusement, la méthode ne convient pas à toutes les femmes et est sélectionnée individuellement.

Prévention

Чтобы предотвратить болезнь, и избежать повторного развития рекомендуется следовать некоторым рекомендациям.

Профилактика миомы матки включает в себя:

  1. Соблюдение рациона питания.
  2. Регулярное посещение гинеколога.
  3. Traitement correct et rapide des maladies gynécologiques.
  4. Absence d'avortement

Pas besoin de retarder la grossesse, le meilleur âge pour cela est de 22-25 ans. Il est conseillé de ne pas donner naissance après 35 ans, cela aidera à réduire les risques.

Que se passera-t-il si non traité?

Beaucoup de femmes ne font pas attention aux premiers symptômes, absorbant la douleur avec un tas de pilules, ne réalisant pas que vous pouvez mourir d'une overdose. Le myome n’est pas dangereux à ses débuts, mais s’il n’est pas traité, de graves complications peuvent survenir et causer la mort de 1% des femmes. Pensez à votre santé à l'avance, vous n'aurez alors pas à faire face aux conséquences.

Remèdes populaires pour aider

Il est possible d'éliminer la pathologie par des méthodes traditionnelles uniquement aux stades précoces, lorsque la tumeur est encore petite. Si la pathologie progresse, vous ne devriez pas vous laisser emporter par les herbes. Les méthodes utilisées par les «grands-mères» pour traiter les fibromes utérins comprennent les infusions d’ortie, d’aubépine, de menthe poivrée et de chélidoine.

  • Une décoction de feuilles d'ortie et d'ortie. Pour vous préparer, vous devez prendre le même nombre de plantes avec des fleurs, ajouter du plantain séché et haché (un peu moins) et verser 0,5 litre d’eau bouillie. Le bouillon est préparé pendant 10 minutes à feu moyen, après quoi il est refroidi et pris à 125 g quelques jours avant le début des règles. La réception dure environ 2 semaines.
  • Une décoction de plusieurs herbes. Nous devons prendre 25 grammes d'ortie, 75 grammes de poudre d'alpiniste, 50 grammes d'Hypericum et de pattes de chat, 2 tasses de miel et du vin rouge sec. Les ingrédients sont bien mélangés, mis dans la vaisselle, recouverts d’un couvercle et cuits au bain-marie pendant une demi-heure. Bouillon boire 1 cuillère à soupe. avant de manger.

Certaines méthodes non conventionnelles incluent la prise du médicament Esmia avec myome. Le plus souvent, l'outil est prescrit avant la chirurgie pour normaliser les niveaux hormonaux. Il existe des cas où une consommation de 3 mois soulage complètement le problème de la femme. Le myome est de taille réduite, éliminant ainsi tous les symptômes de la pathologie.

Examens des patients atteints de fibromes sur les différentes méthodes de traitement

Elena, 27 ans

J'ai eu un fibrome de 9 centimètres. Saignement avec caillots, douleur intense à l'abdomen et au bas du dos. Hystéroscopie récente, après quoi le mois est revenu à la normale et les symptômes ont disparu. L'opération sauve l'utérus, je prévois d'accoucher. Le médecin dit qu'un an plus tard, vous pouvez vous préparer à la conception.

Victoria, 34 ans

Ils ont également trouvé une tumeur en moi, mais le médecin ne fait rien. Maintenant, nous attendons, le myome est petit, si ce gynécologue suggère une embolisation.

Diana, 47 ans

J'ai été enlevé par hysteroresectoscopy. N'ayez pas peur, les méthodes modernes minimisent les effets secondaires et l'utérus est préservé. Le laser coupe proprement le myome, j'étais à la maison deux jours plus tard.

Opinion des médecins sur la méthode de traitement

Aujourd'hui, trois méthodes de traitement sont populaires: l'hystéroscopie, la myomectomie et l'embolisation. Tous sont en sécurité, gardez l'utérus, ne laissez pas de cicatrices profondes. Le traitement des fibromes utérins est déterminé individuellement. Tout d’abord, le médecin détermine l’emplacement et la taille de la tumeur, après quoi le traitement est sélectionné et est unique pour chaque traitement. Parfois, avec un myome utérin, vous pouvez continuer à vivre sans traitement.

Réponses aux questions populaires

Après avoir confirmé le diagnostic, les femmes posent les questions suivantes:

  • Puis-je prendre des pilules contraceptives? En l'absence de contre-indications individuelles, l'utilisation de contraceptifs combinés et monophasiques est autorisée. Les médicaments oraux normalisent les menstruations, réduisent les saignements,
  • Puis-je mettre un dispositif intra-utérin? Normal ne peut pas, dans certains cas, mettre Miren pour soulager les symptômes et réduire les saignements,
  • La tumeur se développe-t-elle pendant la grossesse? La croissance s'arrête au troisième semestre,
  • Puis-je aller à la gym? S'il n'y a ni saignement ni douleur, vous le pouvez.

Pin
Send
Share
Send
Send