La grossesse

Traitement de la bronchite pendant l'allaitement

Pin
Send
Share
Send
Send


Les bronches sont enflammées pour diverses raisons - lorsqu'une infection virale ou une bactérie y pénètre, une réaction allergique ou sous l'influence de toxines inhalées. Le plus souvent, le principal facteur est le rhume causé par l'hypothermie ou le contact avec des personnes infectées.

Lorsque la mère développe une bronchite avec le VHB, dans certains cas, elle peut être transmise au bébé par des gouttelettes en suspension dans l'air. Par le biais de l'alimentation, les virus ne parviennent pas au bébé, car le lait maternel constitue une bonne protection contre eux. Mais si la mère ne traite pas la bronchite, la maladie affectera le degré de lactation. Vous devez d’abord comprendre comment développer une bronchite.

  • toux sèche paroxystique,
  • température élevée
  • maux de tête
  • malaise général,
  • une abondance de mucus peu expectorant,
  • douleurs à la poitrine.

Si vous n’effectuez pas de traitement en temps voulu contre la bronchite pendant l’allaitement, la forme aiguë deviendra chronique en cas de faux soulagement. Après avoir enfoncé profondément la maladie, une femme va très vite ressentir une raideur désagréable à la gorge et toutes ses actions seront accompagnées d’un essoufflement.

Détectant les signes de la maladie, la première étape d'une femme qui allaite est de consulter un médecin. Cela aidera à diagnostiquer l'inflammation dans les bronches et à trouver le bon traitement.

Mesures globales

Le traitement de la bronchite au cours de l'allaitement est toujours effectué de manière exhaustive et en tenant toujours compte de l'effet des médicaments sur le corps de l'enfant. Pendant cette période, pour une femme qui allaite, de nombreux médicaments ont été tabous. Par conséquent, il n'est pas nécessaire de vous débarrasser des symptômes vous-même, afin de ne pas provoquer de problèmes chez le nourrisson - certains médicaments pénètrent dans le lait maternel et s'accumulent dans le corps de l'enfant.

La direction du traitement de la bronchite en lactation

  1. sélection de médicaments sans danger pour un nourrisson,
  2. menu équilibré, comme moyen d'augmenter l'immunité,
  3. prendre des complexes de vitamines et de minéraux,
  4. recettes de médecine traditionnelle (en plus).

Dans le même temps, la mère doit essayer de préserver la lactation, d’exprimer régulièrement du lait et de stimuler sa production de différentes manières. Dès que l'antibiotique est terminé, elle peut continuer à allaiter en tenant compte de la période de retrait du médicament du corps.

Dr. Komarovsky est catégoriquement contre les produits chimiques puissants et recommande de prêter plus d'attention aux ingrédients naturels inoffensifs et à une nutrition appropriée. L'essentiel est de commencer à traiter la bronchite chez une femme qui allaite à temps. Mais si la maladie se déclare et que les antibiotiques ne peuvent pas être évités, la femme devra arrêter de donner le sein au bébé pendant un moment en passant à l'alimentation à la cuillère.

Lorsque le médecin choisira des médicaments pour le traitement de la bronchite au cours de l'allaitement, il tentera d'éviter les antibiotiques en raison de leur capacité à pénétrer dans le lait maternel.

Chacun de ces médicaments a une longue période d'excrétion de l'organisme et peut provoquer un empoisonnement du bébé. Égoutter et faire bouillir dans ce cas sera vain.

Symptômes et Causes

La bronchite est principalement causée par divers agents infectieux: bactéries, virus et champignons. Le plus souvent, la maladie est causée par les pneumocoques, les streptocoques, les staphylocoques, les virus de la grippe et le parainfluenza, les adénovirus.

Dans de rares cas, le processus inflammatoire provoque des champignons microscopiques.

La bronchite peut aussi être allergique. Ce type de maladie est causé par l'exposition des allergènes aux voies respiratoires (poussières, poils d'animaux, pollen).

L'émergence de bronchites chez les femmes enceintes et allaitantes est largement due à une forte diminution de l'immunité. Cela devient particulièrement prononcé pendant la période d'allaitement, lorsque le corps de la mère est affaibli après l'accouchement et que tout le pouvoir est dépensé pour donner au bébé la plus grande quantité possible de substance.

Le risque de développer la pathologie augmente plusieurs fois si la femme a une prédisposition héréditaire, fume ou vit dans des conditions environnementales défavorables.

La bronchite chez les mères allaitantes s'accompagne de symptômes tels que:

  • forte toux sèche avec crachats difficiles à séparer, qui deviennent progressivement humides et s'accompagnent de la formation de crachats épais,
  • douleur dans la poitrine et les muscles abdominaux causée par des attaques de toux,
  • fièvre,
  • faiblesse, fatigue,
  • sensation de brûlure, constriction à la poitrine.

Si la maladie est virale, elle peut être accompagnée de signes d’IVRA (congestion nasale, éternuements, maux de tête, nez qui coule).

Des médicaments

Pour soigner la bronchite chez une femme qui allaite, des antibiotiques sont presque toujours prescrits, car dans la plupart des cas, la maladie est causée par une infection bactérienne. Si la maladie est provoquée par un virus, elle est rapidement compliquée par l’ajout de la flore microbienne, qui est également une indication de l’utilisation de médicaments antibactériens.

Pendant l'allaitement, il est permis d'utiliser des médicaments qui entrent dans le lait maternel à la concentration minimale. Par exemple, l'amoxicilline.

Pendant l'allaitement, il est permis de n'utiliser que les types de médicaments qui pénètrent dans le lait maternel à la concentration minimale et n'affectent pas la santé et le développement de l'enfant. Ces antibiotiques incluent:

  • pénicillines (amoxicilline, amoxiclav, ampicilline),
  • les céphalosporines (céfaclor, céphalexine),
  • macrolides (érythromycine, azithromycine).

Lors de la prise de ces médicaments, il n'est pas nécessaire d'arrêter l'allaitement, car Ces médicaments sont entièrement compatibles avec la lactation.

Veillez à utiliser des médicaments qui aident à diluer et à éliminer les expectorations des bronches. Lors de l'allaitement, les médicaments expectorants et mucolytiques à base d'ambroxol (Lasolvan, Ambrobene) sont les plus sûrs.

Si la bronchite chez une femme qui allaite est accompagnée d'une forte augmentation de la température corporelle (supérieure à 38,5 ° C), il est permis de prendre du paracétamol, de l'ibuprofène, du nurofen ou du panadol.

Si la bronchite chez une femme qui allaite est accompagnée d'une forte augmentation de la température corporelle, on prend de l'ibuprofène.

Inhalation à la maison

L'inhalation est une procédure efficace qui vous permet d'éliminer rapidement les expectorations des voies bronchiques et d'accélérer le processus de guérison. Sous réserve du respect de toutes les recommandations, un tel traitement est totalement sans danger pour la mère qui allaite et n'affecte pas son enfant. L'inhalation est indiquée pour la bronchite chronique et aiguë.

Pour la thérapie, vous pouvez utiliser des dispositifs spéciaux (nébuliseur, inhalateur à vapeur) ou des moyens improvisés, par exemple une casserole d’eau bouillante et une serviette. À l'aide d'un compresseur à ultrasons et d'un inhalateur à vapeur, il est possible d'effectuer des procédures en utilisant les solutions suivantes:

  • chlorure de sodium (solution saline),
  • eau minérale (Borjomi, Essentuki),
  • des médicaments (solution pour inhalation Lasolvan, Ambrobene),
  • antiseptiques (miramystine).

En l'absence de dispositifs spéciaux, vous pouvez utiliser le réservoir dans lequel de l'eau bouillie est versée. Une femme doit se pencher sur la casserole, se couvrir la tête avec une serviette et respirer à la vapeur pendant 5 à 10 minutes. Pour améliorer l'effet thérapeutique, vous pouvez ajouter des huiles essentielles, de la soude et du jus de légumes dans de l'eau.

L'inhalation est indiquée pour les bronchites chroniques et aiguës.

Remèdes populaires

En cas de bronchite, avec l’autorisation du médecin, la femme qui allaite peut utiliser non seulement les moyens de la médecine officielle, mais aussi des recettes folkloriques. Pendant l'allaitement, les médicaments alternatifs suivants peuvent être utilisés:

  • Bouillon hanches. 2 cuillères à soupe fruits secs de la plante versez 500 ml d'eau bouillante, mettez le feu pendant 10 minutes. Ensuite, retirez du feu, couvrez et insistez pendant 1 heure. Filtrer le bouillon, boire 70 ml 3 fois par jour.
  • Radis au miel. Lavez le milieu des fruits de radis noir, coupez-en le sommet et approfondissez le légume. Dans le trou résultant mettez 1 c. miel naturel. Après 2-3 heures, le jus est formé, qui doit être pris par 2 c. 3 fois par jour.
  • Infusion de camomille. 2 cuillères à soupe fleurs d'herbe sèche versez 250 ml d'eau chaude. Insister sous le couvercle pendant 20 minutes. Filtrer, boire 3-4 st.l. 3 fois par jour.

Si une femme remarque que le corps de l’enfant réagit négativement aux remèdes populaires qu’elle prend, elle devrait cesser de prendre des médicaments non conventionnels.

Pendant la période d'allaitement, vous pouvez appliquer les hanches du bouillon.

Des complications

L'absence de traitement rapide de la bronchite aiguë peut entraîner le fait que la maladie devient rapidement chronique et s'accompagne de rechutes fréquentes. Les complications du processus inflammatoire dans les bronches incluent également:

  • pneumonie,
  • bronchiolite,
  • asthme bronchique,
  • hypertension pulmonaire
  • insuffisance cardiaque
  • l'emphysème.

Pour un enfant, la bronchite qui se développe chez la mère ne présente pas un grand danger, car le bébé mange du lait maternel et reçoit des anticorps maternels qui le protègent des infections. Cependant, il est impossible d’exclure complètement la possibilité d’infection par des microorganismes pathogènes, car la mère et le bébé sont constamment en contact étroit.

Les médicaments puissants utilisés dans le traitement de la bronchite chez une femme qui allaite peuvent nuire davantage à l'enfant.

Les médicaments puissants utilisés dans le traitement de la bronchite chez une femme qui allaite peuvent faire beaucoup plus de mal à un enfant. En raison du traitement antibiotique, de nombreux enfants sont confrontés à une augmentation de la régurgitation, des douleurs abdominales, de la dysbiose intestinale, des éruptions cutanées allergiques et des troubles des selles.

Prévention

Pendant l'allaitement, une femme doit particulièrement surveiller de près l'état de son immunité, car Un système immunitaire fort est la meilleure défense contre la pénétration d'agents pathogènes responsables de la bronchite. Elle devrait bien manger, se détendre complètement et passer plus de temps à l'air frais.

Il est important que la mère qui allaite évite de contracter des infections respiratoires.

Pour ce faire, vous devez refuser de visiter les lieux de rassemblement massif de personnes en période d'épidémie et ne pas entrer en contact avec ceux qui présentent des symptômes prononcés de la grippe et des ARVI.

Symptômes de la maladie

L'inflammation des parois muqueuses des bronches se produit le plus souvent sous l'influence d'infections virales ou bactériennes. Plus rarement, cette maladie est provoquée par des champignons. L'infection des femmes se produit par l'intermédiaire de gouttelettes en suspension dans l'air ou par contact. Étant donné que le corps d'une mère qui allaite est très affaibli, elle est très susceptible à diverses infections. C'est pourquoi elle doit être attentive à sa santé. L'inflammation bronchique chez la femme qui allaite est le plus souvent une complication après un rhume.

La bronchite est de deux types: aiguë et chronique. La forme aiguë de la maladie ne dure pas plus de 10 jours, les symptômes de la forme chronique peuvent accompagner une personne pendant de longs mois. Les principaux symptômes de la bronchite aiguë sont les suivants:

  • toux improductive, particulièrement forte la nuit,
  • douleur dans le sternum qui survient après une toux intense,
  • mal de tête et malaise grave,
  • température corporelle élevée. Si une infection bactérienne rejoint la bronchite virale, la température peut être supérieure à 39 degrés.

Si la bronchite aiguë n'est pas traitée ou si les tactiques de traitement ne sont pas choisies correctement, alors la maladie se transforme en phase chronique. Dans ce cas, la personne craint de tousser plus de trois mois par an. Périodiquement, il y a des périodes d'exacerbation et de rémission.

Pour conduire à une inflammation de la bronche peut être trop sec et l'air chaud à la maison. En plus de l'inflammation des bronches conduit souvent à l'air poussiéreux et à divers allergènes.

Dois-je arrêter le GW

Si une bronchite a été diagnostiquée chez une femme pendant la période d'allaitement, les médecins ne recommandent pas d'arrêter l'allaitement. Quelques jours seulement avant l’apparition des premiers symptômes de la maladie, la femme a des anticorps anti-maladie dans le lait, qui sont transmis au nourrisson pendant l’allaitement.

Grâce à l’allaitement pendant la période de maladie, le système immunitaire du bébé est renforcé. Si la mère malade cesse d'allaiter son bébé, il est probable qu'il tombe malade, car les bactéries et les virus sont transmis par des gouttelettes en suspension dans l'air. Cependant, avant de décider de mettre fin ou de continuer HB, vous devriez consulter un médecin expérimenté.

Même si le médecin a autorisé l'allaitement au sein, vous devez respecter certaines règles. Maman devrait porter un pansement de gaze et se laver souvent les mains, car il existe une forte probabilité d'infection par des gouttelettes en suspension dans l'air ou par contact..

Dans certains cas, il est recommandé de suspendre temporairement l'allaitement. Ceci est nécessaire lorsque le traitement nécessite l'utilisation de médicaments puissants.

Il est formellement interdit à une femme en période de lactation de se soigner elle-même et de commencer à prendre tout médicament sans d'abord consulter un médecin.

Comment traiter la bronchite avec HB

Le traitement de la bronchite à HB consiste à prendre des médicaments prescrits par un spécialiste, mais il est également possible d'utiliser certaines recettes de la médecine traditionnelle pendant l'allaitement. Avec une thérapie complexe, les symptômes caractéristiques disparaissent rapidement et le patient récupère. De plus, les recommandations suivantes doivent être suivies:

  • Buvez beaucoup. Une femme qui allaite devrait consommer beaucoup d’eau, thé, compotes et boissons aux fruits pendant sa maladie. Ne buvez pas que du jus et d’autres boissons pouvant entraîner une diathèse chez le nourrisson.
  • Le patient doit manger des aliments sains et lisibles. Il est souhaitable que toute la nourriture était broyée et chaude.
  • Il est inacceptable de super refroidir. Les pieds de la mère malade devraient toujours être chauds.
  • Il est nécessaire de ventiler souvent l'habitation et, si nécessaire, d'humidifier l'air avec un humidificateur ou des serviettes mouillées.

Parmi les remèdes populaires, la mère qui allaite peut prendre des décoctions d’herbes ayant des effets expectorants et anti-inflammatoires. Avant de commencer un traitement avec une herbe, vous devriez demander au médecin si elle n’est pas contre-indiquée en cas d’allaitement. De plus, les procédures suivantes sont autorisées:

  • inhalation de pommes de terre bouillies ou d'une solution de soude chaude,
  • utilisation de lait de figue,
  • jus de radis noir au miel,
  • thé au citron
  • frotter la poitrine avec de la graisse de chèvre ou d'ours.

Lors de l'allaitement, maman peut se réchauffer les pieds à la vapeur d'eau en ajoutant de la moutarde en poudre, mais il convient de garder à l'esprit qu'après une telle procédure, la production de lait maternel augmente.

Lorsque la bronchite est recommandé de boire un bouillon de hanches. Cette boisson utile est recommandée pour remplacer le thé. La Rose Musquée contient beaucoup de vitamine C, ce qui contribue à renforcer le système immunitaire.

Que peut-on prendre de la drogue

Le médecin peut vous prescrire un certain nombre de médicaments qui contribueront à améliorer l'état du patient. La liste des médicaments approuvés comprend les médicaments suivants:

  • Bromhexine et Ambrobene. Ces fonds peuvent être utilisés pendant l'allaitement, car ils ne sont pas du tout toxiques.
  • ACC et Erespal. Ces médicaments diluent bien les expectorations et contribuent à leur élimination en douceur des organes respiratoires. Les médecins considèrent que ces médicaments sont sûrs et souvent prescrits aux femmes qui allaitent.
  • Ascoril. Ce médicament est prescrit pour la bronchite, qui survient avec une obstruction grave. Grâce à Ascoril, le spasme des muscles bronchiques est réduit et la toux s’améliore.
  • Gedelix Ce médicament est disponible sous la forme d'un sirop. La substance active est l'extrait de lierre.

Dans certains cas, le médecin peut prescrire et des antibiotiques pour la bronchite. Une femme enceinte peut être traitée avec de l’ampicilline ou de l’amoxicilline. Ces médicaments antibactériens sont autorisés pour l'allaitement. Le dosage de l'antibiotique est déterminé par le médecin traitant, il est formellement interdit de le dépasser..

Si une mère qui allaite est allergique aux antibiotiques de la pénicilline, le médecin peut choisir un autre médicament antibactérien.

Si une femme tousse beaucoup pendant la période d'allaitement, il est nécessaire de consulter un médecin dès que possible. Très souvent, ce symptôme survient dans la bronchite aiguë, le traitement doit donc commencer immédiatement. Dans le traitement peuvent être utilisés des médicaments et des médicaments traditionnels.

Alena Matetskaya (Tretyakov)

Psychologue. Spécialiste du site b17.ru

Bien je nourris, mamie. ne correspond pas.

oui, prenez le radis avec du miel. Et alors - consultez votre médecin.

Je ne sais pas comment épeler, mais ça aide très bien. À l'intérieur de la graisse de porc est fondue et bue chaude dans une cuillère à soupe, vous pouvez frotter. Et elle et les enfants, ils volent. Juste ne sais pas où vous pouvez l'obtenir. Quand nous vivons dans une datcha, mon mari s’est rendu au village et l’a acheté, ma mère l’a toujours traité de la sorte, mais je n’ai jamais rien vu sur le marché de Moscou, c’est rare, ou vous pouvez demander des commandes privées à des propriétaires privés.

L'auteur, sur Internet est plein de remèdes populaires, regarde et choisit acceptable pour vous. J'utilise habituellement de la propolis, du miel, du citron, des canneberges, du sirop de racine de réglisse et du pied de pied pour le rhume, le radis est également bon. Pour renforcer le système immunitaire et l'action anti-toxique - probifor. Je ne pense pas que de tels remèdes nuisent au bébé par le lait - vous ne les prendrez pas en tonnes.

Pourquoi ne pas appeler un médecin?

Je pense qu'avec les gardes, les remèdes populaires peuvent être très dangereux. L'auteur, à votre place, j'ai appelé le médecin.Peut-être que vous n’avez pas de bronchite du tout et que vous commencerez à tout boire ici.

Sujets connexes

Un autre conseil - en plus du thérapeute, la consultation d'un pédiatre est nécessaire. Et soyez prudent avec la médecine traditionnelle, la moitié de tout ce que l'on vous a conseillé de faire ici est interdite pendant l'allaitement.

Mieux vaut appeler un médecin, l'auto-traitement n'est pas la meilleure option

Contactez le médecin, mais n'interrompez pas l'alimentation. Nous sommes au XXIe siècle et il y a déjà des préparatifs qui conviendront aux mères allaitantes.

L'auteur, vous pouvez faire une inhalation avec du soda, du calendula. Mais le docteur est requis. Au moins pour faire le bon diagnostic.

Cette toux aide beaucoup à la toux:
1 tasse d'avoine non raffinée (il est très important que l'avoine soit dans leur enveloppe, mais sans aucune autre impureté), versez 1 litre de lait et croyez au four pendant environ 40 à 60 minutes. Après cela, je sors le bouillon (il devient rosâtre couleurs), filtrer à travers un tamis fin. Buvez un demi ou un demi-verre de chaud au moins trois fois par jour et toujours pour la nuit. Vous pouvez vous procurer l'avoine dans une animalerie (mais uniquement pure et sans impuretés). Ou au Salon des réalisations économiques du pavillon 71, ils y vendent des herbes et l’eau y est propre.
Et il existe également un tel remède contre la toux, comme les pansements à la moutarde à partir de fromage cottage: achetez un paquet de fromage cottage, pétrissez-le et mettez-le dans un cognac. Mettez la gaze dans l'eau bouillante. Le fromage cottage doit être gardé au chaud dans l'eau. Après cela, vous mettez une gaze propre pliée en couches de 2va sur votre poitrine, enduisant du fromage cottage. De ci-dessus en polyéthylène et une écharpe vous fixez une croix sur une croix. Et vous allez au lit. En général, le plâtre à la moutarde doit être fixé sur le corps. Au matin, vous décollez. Lorsque vous faites un tel pansement à la moutarde, la toux se calme en règle générale.

Un antibiotique m'a été prescrit par le médecin - Augmentin 1 comprimé 2 fois par jour, 5 jours

Augmentin ne peut pas être avec gv, il vous faut alors pendant une semaine pour arrêter gv et passer au mélange. et tout ce temps à décanter pour que le lait ne soit pas perdu

Vilprofen est un antibiotique approuvé pour les femmes enceintes et pour l'allaitement.

Oui, le vilprfen peut être, je nourris aussi mes miettes et le médecin l’a nommé.

Je n'ai pas atteint l'antibiotique. Mais la toux sèche s'est étouffée. A aidé à se débarrasser de l'inhalation de toux avec Prospan, a fait par un nébuliseur. Le médicament peut être pris par les mères allaitantes. La procédure est sûre. Et surtout, très efficace.

Forum: Santé

Nouveau pour aujourd'hui

Populaire aujourd'hui

L'utilisateur du site Woman.ru comprend et accepte qu'il est seul responsable de tous les documents publiés partiellement ou entièrement par lui-même via le service Woman.ru.
L'utilisateur du site Woman.ru garantit que le placement des documents qui lui sont soumis ne porte pas atteinte aux droits des tiers (y compris, sans toutefois s'y limiter, le droit d'auteur) et ne porte pas atteinte à leur honneur et à leur dignité.
L'utilisateur du site Woman.ru, en envoyant des documents, est donc intéressé par leur publication sur le site et exprime son consentement à leur utilisation par les éditeurs du site Woman.ru.

L'utilisation et la réimpression de documents imprimés sur le site woman.ru ne sont possibles qu'avec un lien actif vers la ressource.
L'utilisation de matériel photographique n'est autorisée qu'avec le consentement écrit de l'administration du site.

Placement de propriété intellectuelle (photos, vidéos, œuvres littéraires, marques de commerce, etc.)
Sur le site woman.ru, seules les personnes disposant de tous les droits nécessaires à un tel placement sont autorisées.

Droits d'auteur (c) 2016-2018 Hurst Shkulev Publishing LLC

Édition du réseau "WOMAN.RU" (Woman.RU)

Le certificat d'enregistrement des médias EL No. FS77-65950, délivré par le Service fédéral de surveillance dans le domaine des communications,
Technologies de l'information et communications de masse (Roskomnadzor) 10 juin 2016. 16+

Fondateur: Société à responsabilité limitée «Hurst Shkulev Publishing»

Causes de bronchite

Pendant l'allaitement, l'immunité est généralement affaiblie. Toutes les forces et les réserves du corps visent à nourrir et à soigner l'enfant.

Cela contribue à la pénétration de diverses infections et rend les voies respiratoires moins résistantes aux facteurs indésirables.

L'inflammation des bronches chez les femmes qui allaitent peut être causée par:

  1. Virus.
  2. Infection bactérienne.
  3. Sensibilisation accrue aux allergènes.
  4. Substances toxiques (poussières, gaz, produits chimiques).

Bronchite chez les mères allaitantes

La perspective de tomber malade d'une bronchite effraie chaque femme qui allaite, car l'allaitement a lieu le plus près possible du contact entre mère et enfant. Les détails de cette maladie et les méthodes de traitement pendant l'allaitement seront décrits en détail ci-dessous.

Les causes

La bronchite aiguë est caractérisée par l’apparition d’un processus inflammatoire dans les parois des bronches. Servir la cause du développement de ce processus peut infections bactériennes, fongiques et virales. La pénétration de l'infection dans le corps se fait par contact ou par gouttelettes en suspension dans l'air.

Lorsqu’on porte un enfant et après l’accouchement, l’immunité de la femme est faible, ce qui entraîne un risque élevé d’infection dans le corps. Le plus souvent, la bronchite évolue de manière aiguë et ne se développe que de manière chronique lorsqu'elle est exposée à des facteurs indésirables.

Les causes de la bronchite aiguë pendant l'allaitement sont le plus souvent les streptocoques, les pneumocoques et les staphylocoques, dont le risque d'infection augmente en hiver.

Parler du développement d'une bronchite chronique peut être sujet à la durée d'une toux humide pendant plus d'un an. Servir la cause du développement de cet état peut de tels facteurs:

  • Cas fréquents de SRAS,
  • Exposition prolongée à des substances nocives sur la muqueuse bronchique (nicotine, poussière, produits chimiques, monoxyde de carbone),
  • Exposition prolongée à des conditions climatiques défavorables (air froid et sec).
  • L’émergence d’une bronchite chronique contribue à l’atteinte régulière de la membrane muqueuse des parois des bronches par des particules de poussière et de la fumée.

Les symptômes principaux de la bronchite chez une femme qui allaite dépendent du type de bronchite et de la gravité du processus pathologique. Les principaux symptômes de la bronchite aiguë:

  • toux sèche atroce,
  • dyspnée augmentation de la température corporelle dans les 37,5 à 38 degrés,
  • mal de tête
  • troubles du sommeil, irritabilité,
  • vomissements
  • au cours du développement de la maladie, la toux est accompagnée de crachats, qui peuvent avoir une teinte transparente ou jaunâtre.

La durée de la toux dans la forme aiguë de la bronchite est en moyenne de 7-14 jours. Si après 20 jours la toux n'est pas passée, on peut parler d'une probabilité élevée de développer une forme chronique de la maladie.

Les symptômes de la forme chronique de la maladie incluent:

  • l'apparition de toux pendant 2 ans, dont la durée est d'au moins 3 mois consécutifs,
  • crachats abondants le matin lors de l'apparition de complications (bronchiectasies),
  • une légère augmentation de la température corporelle
  • essoufflement
  • se sentir raide dans la gorge.

L'hypothermie du corps d'une femme qui allaite, l'apparition d'une infection (ARVI) et un changement radical des conditions climatiques peuvent provoquer une exacerbation de la bronchite chronique.

Traitement médicamenteux

Si la maladie est due à une infection virale, le traitement repose sur des médicaments antiviraux. Pendant l'allaitement, il est recommandé aux femmes de recevoir ce qu'on appelle des inducteurs d'interféron, qui stimulent la production de protéines spécifiques qui inhibent le développement de virus.

Lorsque la nature bactérienne de la bronchite est démontrée, la prise de médicaments antibactériens, dont le nom et la posologie sont choisis par le médecin traitant individuellement. Pendant la lactation, les céphalosporines, les macrolides et un groupe de pénicillines semi-synthétiques sont prescrits aux femmes présentant une infection bactérienne.

Si la bronchite est provoquée par la pénétration d'une infection fongique, le traitement repose sur l'administration d'antifongiques.
La réception des expectorants, tels que Mukaltin et Lasolvan, est une condition préalable à la réussite du traitement. Pour un nettoyage efficace des bronches, les inhalations sont effectuées à l'aide d'un nébuliseur.

Si une femme a une augmentation significative de la température corporelle, alors dans cette situation, l'utilisation de médicaments antipyrétiques (Paracetamol, Ibuprofen) est indiquée.

Méthodes de médecine traditionnelle

En complément du traitement principal, une femme qui allaite peut utiliser les conseils de la médecine alternative. La liste complète des produits recommandés est absolument sans danger pour le corps de la mère et de l'enfant. Une femme peut effectuer le traitement de la bronchite pendant l’allaitement au moyen des méthodes suivantes:

  • dessin d'une grille iodique sur la poitrine,
  • inhalation de vapeurs de décoction de peau de pomme de terre,
  • utiliser un mélange de miel naturel et de citron,
  • utilisation de la décoction d’herbes médicinales, telles que calendula, racine de réglisse, camomille, herbe mère, menthe poivrée,
  • prendre un bouillon d'avoine avec l'ajout de poudre de racine de chicorée,
  • utilisation de sirop expectorant naturel à base de radis et de jus de citron.

Pour préparer une décoction d'herbes médicinales, il est recommandé de prendre 1 c. herbes énumérées, mélangez, versez 2 c. le mélange résultant 500 ml d'eau bouillante et cuire à feu doux pendant 15 minutes. Le bouillon résultant souche, refroidir et prendre au chaud à un quart de tasse 3 fois par jour.

Comment traiter correctement la bronchite chez une femme qui allaite

Les femmes enceintes et allaitantes ont toujours été traitées en médecine avec une catégorie particulière de patientes. La principale question et reste: comment les traiter pour ne pas nuire à l'enfant?

Heureusement, les sociétés pharmaceutiques développent constamment de nouveaux médicaments présentant un profil d'innocuité relativement élevé.

Quelle est la meilleure façon de traiter la bronchite chez une femme qui allaite et quels médicaments sont autorisés pendant cette période?

Traitement de la bronchite pendant l'allaitement

Pendant la période d'allaitement, les femmes souffrent souvent de maladies respiratoires. Les pathologies les plus courantes chez les jeunes mères des voies respiratoires comprennent l'inflammation des bronches. Le traitement de la bronchite au cours de l'allaitement pose toujours des difficultés particulières, car une femme doit choisir non seulement la méthode de traitement la plus efficace, qui aidera à se débarrasser rapidement des symptômes de la maladie, mais également veiller à la sécurité de son bébé.

Les pathologies les plus courantes chez les jeunes mères des voies respiratoires comprennent l'inflammation des bronches.

Traitement de la bronchite chez une femme qui allaite

La bronchite est une inflammation aiguë de la muqueuse bronchique provoquant une forte toux. Le schéma thérapeutique comprend des médicaments mucolytiques, anti-inflammatoires et expectorants. Parfois, dans les cas graves de la maladie, des médicaments antibactériens sont prescrits. Si la maladie n'est pas traitée, elle finit par passer à un stade chronique. La bronchite chez une femme qui allaite, dont le traitement est effectué à domicile, nécessite des soins particuliers lors de la prescription de médicaments. Cela est dû au fait que de nombreux médicaments peuvent pénétrer dans le lait maternel et nuire au bébé.

Pin
Send
Share
Send
Send