Gynécologie

Régime alimentaire et thérapie nutritionnelle pour l'anémie ferriprive

Pin
Send
Share
Send
Send


Avec la nourriture, une personne reçoit une grande quantité de nutriments. Cependant, certains d'entre eux ne sont pas complètement absorbés. En conséquence, cela conduit à une déficience d'un certain composant. Par exemple, une personne ne reçoit que 20% du fer de la nourriture. Avec une pénurie de cet élément, on observe le développement d'une maladie telle que l'anémie ferriprive. Bien entendu, le régime alimentaire dans ce cas ne sauve pas de la maladie, mais vous permet de rendre la thérapie plus efficace. La nutrition en cas d'anémie ferriprive revêt une importance particulière.

Peu de régime

Pour que le traitement soit efficace, le régime alimentaire doit être correctement formulé. Par exemple, la nutrition des adultes anémiques devrait inclure:

  1. Protéines - 130 grammes.
  2. Fat - 90 grammes.
  3. Glucides - 350 grammes.
  4. Fer - 40 milligrammes.
  5. Cuivre - 5 milligrammes.
  6. Manganèse - 7 milligrammes.
  7. Zinc - 15 milligrammes.
  8. Cobalt - 15 mcg.
  9. Méthionine - 2 grammes.
  10. Choline - 4 grammes.
  11. Vitamines des groupes B et C.

Quel devrait être le fer

Lors du choix des produits alimentaires, il convient de ne pas se focaliser sur leur teneur totale en fer, mais sur la forme de ce composant. Seulement dans ce cas, les aliments diététiques pour l'anémie produiront des résultats. Les experts recommandent de manger des aliments où le fer est sous forme d’hème. La majeure partie de ce composant sous cette forme est contenue dans la viande.

Quelle viande choisir

Bien entendu, tous les produits à base de viande ne sont pas aussi bénéfiques que possible pour l'anémie. Par exemple, les organes du parenchyme, les reins, le foie et le poisson contiennent beaucoup de fer. Cependant, ils sont rarement recommandés pour les régimes, car ils constituent un élément important sous une forme difficile à assimiler. Pour être plus précis, le fer contenu dans ces produits est présent sous forme d’hémosidérine et de ferritine.

Ce composant est mieux absorbé par les œufs, le maïs, le riz, les épinards, les fruits, les légumineuses, le veau et d’autres viandes.

Combien de fer est absorbé

L'alimentation pour l'anémie chez les enfants et les adultes doit en tout cas être équilibrée. Beaucoup de gens pensent que ce composant n’est présent que dans les produits carnés. Ce n'est pas. Le fer se trouve dans les légumes et dans les fruits, et même dans les herbes. Quand une personne suit un régime, elle en reçoit 2,5 milligrammes par jour. Parallèlement, jusqu'à 15% du fer est absorbé par les produits carnés et les produits végétaux - jusqu'à 5%.

Anémie: nourriture

Le régime alimentaire pour cette maladie est très important. Son observance accélérera le processus de guérison. Les aliments contre l'anémie devraient comprendre l'utilisation de produits tels que le miel, les jus de fruits, les pommes, les pruneaux, les raisins secs, les abricots, les pêches, les légumes verts, les œufs, le chocolat, le cacao, les légumineuses, les flocons d'avoine et le sarrasin, les champignons blancs, le boeuf, le poulet et la viande dinde et lapin, langue de boeuf et, bien sûr, hématogène.

Certains fruits devraient être inclus dans le régime alimentaire, parmi lesquels devraient être les pommes, les pêches et les abricots. N'abandonnez pas les jus et les boissons aux fruits riches en acides succiniques, maliques et ascorbiques. Après tout, de telles substances ne font qu’améliorer l’absorption du fer.

Types d'anémie

Dans la vie, nous pouvons rencontrer un type d'anémie:

  1. Carence en fer.
  2. Carence en vitamine B12.
  3. Manque d'acide folique.
  4. Anémie dans les maladies chroniques.

Chacun des types ne présente pratiquement aucun symptôme similaire, bien qu'il appartienne au groupe général de l'anémie. La première étape vers le traitement est le diagnostic avec des tests sanguins.

Quels aliments améliorent l'absorption du fer

Pour se débarrasser de la maladie, le patient doit manger des aliments contenant non seulement du fer, mais également des oligo-éléments qui aident à normaliser la formation du sang et assurent l'activité des enzymes qui normalisent le métabolisme. Ils ne sont pas tellement.

Les substances qui améliorent le métabolisme, ainsi que l’absorption et l’absorption du fer, incluent le manganèse, le zinc, le cuivre, le cobalt et d’autres. Il existe une liste de produits contenant ces oligo-éléments.

Ainsi, le cobalt se trouve surtout dans les betteraves, les poires, les cerises, les abricots, les framboises, les cassis, les groseilles à maquereau, les céréales, les légumineuses, le lait, les reins et le foie. Le besoin quotidien d'adultes pour cette substance est de 0,05 à 0,2 milligramme.

Les produits riches en cuivre comprennent le bœuf et le foie, le raifort, la pastèque, le cassis, les fraises, les champignons, les légumineuses et diverses céréales. Le besoin humain quotidien pour cette composante est de 2 à 3 milligrammes.

Le zinc se trouve le plus souvent dans les œufs, les champignons, les légumineuses, le fromage, le bœuf, les poumons, les reins, le foie et la levure. Les besoins humains quotidiens pour cette substance varient de 10 à 15 milligrammes.

Quant au manganèse, on le trouve dans les groseilles noires, les framboises, les citrouilles, les betteraves, les épinards, l’aneth, le persil, les haricots et les céréales. Besoin quotidien - de 5 à 7 milligrammes.

La nourriture pour l'anémie devrait être faite en tenant compte de toutes les nuances. En plus des produits contenant du fer, une personne doit utiliser ceux qui contiennent des composants qui contribuent à une meilleure absorption du fer.

Causes de l'anémie

La carence en fer est la principale cause de l'anémie. Le fer est responsable de la synthèse de l'hémoglobine, qui est à son tour un vecteur d'oxygène dans les cellules des organes et de leurs tissus. La nutrition pour l'anémie a un effet significatif sur le processus de guérison. De plus, cette maladie peut causer le développement d'autres maladies.

Les causes de la carence en fer pathologique dans le corps sont notamment les suivantes:

  • saignements chroniques dysfonctionnels (menstruations utérines, abondantes et prolongées),
  • les régimes pauvres en protéines réduisent non seulement les protéines, mais aussi le fer,
  • administration incontrôlée de médicaments du groupe des antibiotiques, il en résulte une carence en vitamines B et C
  • la grossesse Au cours du dernier trimestre, la nécessité d'un apport supplémentaire en vitamines B et C pourrait augmenter.
  • Les infections chroniques provoquent une carence en vitamine B12.
  • L'intoxication. Utilisation à long terme d'agents antibactériens.
  • Helminthiase
  • Processus inflammatoires dans les parois de l'estomac.
  • Inflammation intestinale.

Le fer qui pénètre dans notre corps ne peut être absorbé que par 10-15%. Nous pouvons nous procurer ce composant précieux dans les aliments d'origine animale (25%) et végétale (3-5%). L'anémie ferriprive diagnostiquée fait l'objet d'un traitement thérapeutique sous forme de médicament (l'administration intramusculaire peut être prescrite en fonction de l'étendue de la maladie), qui ne peut être prescrite que par le médecin traitant, ainsi que d'une thérapie par le régime. Un régime équilibré de nutrition thérapeutique vise à renouveler le niveau de fer et les composants qui forment l’hémoglobine et les globules rouges dans le sang.

Fer hémique et non hémique

L'anémie peut être causée par une déficience en fer de type hémique ou non. Hème espèce, liée à la protéine et fait partie de l'hémoglobine. Sa fonction principale est la formation de l'hème, un liant de l'oxygène dans les poumons pour son transport ultérieur dans les cellules des organes. La formation de l'hème est produite à l'aide de fer bivalent, qui est absorbé par le tractus gastro-intestinal. Les sources alimentaires de fer hémique comprennent:

L'absorption du fer non hémique est nettement inférieure. Ce processus est entièrement subordonné au niveau de fer dans le corps: en cas de carence en fer, l'absorption a lieu à un niveau optimal, un excès (hémochromotocose) contribue à une mauvaise absorption. En outre, assimilez le fer non hémique, préalablement divisé dans l'intestin. Ceci, dans une large mesure, affecte les ingrédients de l'alimentation. Ce type de fer fait partie d'un grand nombre de produits.

Principes de l'alimentation

La nutrition pour l'anémie ferriprive doit être orientée vers un apport équilibré en vitamines, oligo-éléments et substances nécessaires à l'organisme:

  • une augmentation du taux quotidien de protéines consommées, il est nécessaire pour une absorption optimale du fer dans l'intestin, les protéines sont également un matériau pour la construction des globules rouges et aident à restaurer la capacité d'entrer dans les composés en se dissociant avec de l'oxygène,
  • aliments riches en fer
  • produits qui contiennent une grande quantité de vitamines B et C.

La consommation de graisse devrait être réduite autant que possible. ils perturbent le processus de formation des cellules sanguines matures. Les glucides n'ont pas d'importance et le nombre de leurs utilisations peut rester le régime alimentaire inchangé. Pour perdre du poids, il est préférable de remplacer les glucides complexes par des glucides faciles à digérer. Par exemple, au lieu du sucre blanc, vous pouvez ajouter du miel, qui contient de nombreuses vitamines précieuses.

Le fer passe une étape de clivage dans les intestins, aide ce processus à utiliser des jus de fruits naturels ou des jus de fruits frais fraîchement préparés.

Dans votre alimentation, une attention particulière devrait être accordée aux céréales et aux légumineuses, car elles contiennent de grandes quantités de fer, mais leur absorption productive nécessitera beaucoup de vitamine C.

Aliments autorisés pour l'anémie ferriprive

Le tableau compilé vous aidera à préparer le régime nécessaire à un régime équilibré et vous aidera à comprendre l’anémie et les aliments riches en fer.

Le contrôle de l’acidité gastrique joue un rôle important dans le régime alimentaire de l’anémie: un faible niveau provoque une perturbation du processus digestif et, par conséquent, une absorption des éléments essentiels du corps. Avant de recourir à la diététique, il est nécessaire de réguler le niveau d'acide dans l'estomac.

Les repas doivent être préparés du plus grand au plus petit, c'est-à-dire le matin ou la ration du déjeuner, les aliments avec la plus forte teneur en fer (plus de 3 mg) doivent prévaloir, et au dîner - avec la plus faible.

Qu'est-ce que l'anémie et pourquoi une personne a-t-elle besoin d'hémoglobine?

Il existe plusieurs types d'anémie:

L'anémie d'insuffisance, caractérisée par un manque de vitamines et de nutriments dans le corps. Et le plus souvent, la personne souffre d'une carence en fer. Le processus de formation du sang est perturbé, une anémie se développe.

Anémie hémolytique, caractérisée par la mort des globules rouges. Les raisons du lancement de ce processus pathologique peuvent être très diverses, allant de l'intoxication à des substances toxiques à des mutations génétiques.

La drépanocytose, qui se développe en raison de la mutation des globules rouges. En conséquence, leur forme change, les globules rouges deviennent incapables de remplir leurs fonctions. Cette anémie est héréditaire.

Anémie aplasique et hypoplastique. Ce sont des pathologies graves qui se développent en raison d'une insuffisance médullaire.

Anémie post-hémorragique aiguë ou chronique. Cette anémie se développe sur le fond du saignement.

C'est l'anémie ferriprive qui survient plus souvent dans la pratique médicale que dans d'autres pathologies. Pour déterminer cette violation, vous devrez effectuer un test sanguin clinique.

L'hémoglobine est une protéine qui contient du fer. Il est responsable de l'apport d'oxygène à tous les organes internes. Lorsque les niveaux d'hémoglobine baissent, les cellules du corps commencent à être privées d'oxygène, ce qui affecte le fonctionnement de tous les organes et systèmes.

Normalement, le taux d'hémoglobine des femmes devrait rester aux alentours de 120-140 g / l et celui des hommes de 130-160 g / l.

Chez les enfants, les valeurs normales d'hémoglobine varient en fonction de leur âge:

Immédiatement après la naissance, les taux d'hémoglobine resteront normalement autour de 145-225 g / l.

Lorsque l'enfant atteint l'âge de 3 mois et jusqu'à six mois, les valeurs d'hémoglobine seront égales à 95-135 g / l.

Après un an et jusqu’à l’âge de 18 ans, le taux d’hémoglobine augmente graduellement et équivaut à celui de l’adulte.

Pour les femmes enceintes, les valeurs d'hémoglobine s'élèvent à 110-140 g / l. Ce saut est dû au fait que le fruit est en croissance. Les réserves en fer et en acide folique du dépôt du corps de la future mère sont consommées pour ses besoins.

Pourquoi l'anémie se développe-t-elle et comment se manifeste-t-elle?

Plusieurs raisons ont conduit au développement de l'anémie, parmi lesquelles:

Les saignements, qui peuvent être le résultat de chirurgies, ou se développer après avoir été blessés. La perte de sang dans le corps de la femme entraîne des menstruations qui diffèrent par leur durée et leurs sécrétions abondantes. Les hémorroïdes enflammées peuvent entraîner des saignements et les lésions ulcéreuses de l'estomac et des intestins sont également à l'origine d'une perte de sang chronique.

Les maladies de nature neurologique et les troubles mentaux peuvent être à l'origine de la manifestation de l'anémie, car leur origine réduit l'immunité.

L'hypodynamie, ainsi que l'entraînement amélioré, peuvent entraîner une anémie.

Pathologie du système urinaire, les organes gastro-intestinaux peuvent devenir le principal responsable de la formation de l'anémie.

Les invasions de vers provoquent le fait que les parasites absorbent une partie des nutriments, épuisant ainsi le régime alimentaire de l'homme.

Les infections transmises et les cancers constituent une menace grave pour la santé et la vie humaines. Très souvent, ces maladies sont accompagnées d'une anémie.

Des erreurs nutritionnelles, en particulier une consommation inadéquate de produits animaux, provoquent une anémie.

Lorsqu'une ou plusieurs raisons affectent le corps humain, il se développe une anémie.

Cette condition est caractérisée par les symptômes suivants:

Faiblesse musculaire inexpliquée.

Vertiges qui se produisent à intervalles réguliers.

Sécheresse des muqueuses de la cavité buccale.

Pâleur de la peau, mauvais état des cheveux et des ongles.

Des aliments sains pour l'anémie

  1. 1 viande, crème, beurre - contiennent des acides aminés, des protéines,
  2. 2 betteraves, carottes, haricots, pois, lentilles, maïs, tomates, poisson, foie, flocons d'avoine, abricots, levure de bière et bière - contiennent les oligo-éléments nécessaires à la formation du sang,
  3. 3 légumes verts, salades et légumes verts, céréales pour petit-déjeuner - contient une quantité suffisante d'acide folique,
  4. 4 eau de sources minérales avec une composition d'eau faiblement minéralisée en sulfate de fer, hydrocarbonate et magnésium, qui contribue à l'absorption du fer sous forme ionisée par le corps (par exemple: sources minérales de la ville d'Uzhgorod),
  5. 5 compléments alimentaires enrichis en fer (confiserie, pain, aliments pour bébés, etc.),
  6. 6 miel - favorise l'absorption du fer,
  7. 7 jus de prune - contient jusqu'à 3 mg de fer dans un verre.

En plus, utilisation recommandée fraises, framboises, raisins, bananes, noix, oignons, ail, jus de pomme, ananas, coings, abricot, cerise, viorne, bouleau. Les courges, les courges, la laitue, les tomates, leur jus en combinaison avec le jus de carotte, les pommes de terre contiennent des éléments nécessaires au traitement de l'anémie.

À des plats contenant de la vitamine Cet favoriser l'absorption du fer par le corps: pommes de terre avec de la viande, spaghettis dans une sauce tomate avec de la viande, viande de poulet blanc avec des tomates, brocoli, poivrons doux, céréales avec des suppléments diététiques en fer, fruits frais et raisins secs. Il est recommandé de boire les aliments contenant du fer avec le jus acidulé d'orange, de pamplemousse, de citron, de grenade, de pomme, de jus de canneberge, car le fer est bien absorbé dans un environnement acide.

Pour la prévention et le traitement de l'anémie, les promenades dans les parcs, les forêts de conifères, l'éducation physique, les voyages en montagne, l'optimisation du travail mental et physique sont également utiles.

Médecine traditionnelle pour le traitement de l'anémie:
Infusion double d'ortie (deux fois par jour pour 0,5 tasse), série de triple, infusion de fruits et de feuilles de fraises des bois (une tasse d'infusion par jour), églantiers (un demi-verre trois fois par jour), feuilles de jardin d'épinards, médicament médicinal, pissenlit

Pour arrêter le saignement, utilisez ces recettes à base d'herbes:

  • infusion de sac de berger (une demi-tasse trois fois par jour),
  • décoction de rhizomes du burnet (une cuillère à soupe trois fois par jour),
  • décoction de prêle (une cuillère à soupe trois fois par jour),
  • l'infusion des feuilles de l'épine-vinette Amur (dans les deux à trois semaines, 30 gouttes trois fois par jour) - pour arrêter les saignements utérins anatomiques,
  • infusion de poivre d'eau (une cuillère à soupe 2 à 4 fois par jour) - aide à arrêter les saignements utérins et hémorroïdaires.

Produits dangereux et nocifs pour l'anémie

Il convient de limiter la consommation de matières grasses, de lait, de produits riches en farine, de thé, de café et de Coca-Cola (ils contiennent de la caféine, qui nuit à l'absorption du fer par l'organisme).

Exclure du régime des aliments contenant de la saumure et du vinaigre (ils ont un effet destructeur sur le sang), les produits contenant du calcium (associés à des aliments contenant du fer, empêchent sa digestibilité).

L'utilisation d'alcool pour l'anémie (en particulier les boissons fortes et les substituts de substitution) est dangereuse pour la santé et la vie. Les boissons alcoolisées contribuent aux processus pathologiques au cours de l’anémie, à la survenue de complications sous la forme d’un syndrome de trouble de la coagulation.

Les règles de base de la nutrition clinique avec faible taux d'hémoglobine

Целью, которую преследует лечебное питание при анемии, является обеспечение организма всеми питательными веществами, витаминами и микроэлементами, в частности, железом, что необходимо для повышения уровня гемоглобина. Данная диета повышает защитные силы организма, восстанавливает его функции и улучшает качество жизни пациента.

Диета при железодефицитной анемии является физиологически полноценной, ее калорийность высока, а содержание белков, микроэлементов и витаминов увеличено. Les glucides restent au niveau standard et la teneur en graisse est légèrement réduite.

Selon la classification de Pevsner, l'alimentation avec l'anémie ferriprive est le numéro de table médical 11. Selon l'ordre №330 du ministère de la Santé de la Fédération de Russie dans les établissements médicaux, la nutrition pour cette maladie correspond à un régime alimentaire riche en protéines (PAI).

Teneur quotidienne en nutriments, vitamines et oligo-éléments:

  • protéines - 120g, dont au moins 60% de protéines animales,
  • graisses - 80-90g, dont 30% de graisses végétales,
  • glucides - 300-350g,
  • Vitamine A - 1 mg,
  • carotène - 8,5 mg,
  • Vitamine B1 - 2 mg,
  • Vitamine B6 - 4 mg,
  • acide nicotinique - 30 mg,
  • Vitamine C - 200 mg,
  • sodium - 4g,
  • Calcium - 1,4 g,
  • magnésium - 0.6g,
  • phosphore - 2,2 g,
  • fer - 0,055g.

La valeur énergétique du régime est de 3000 à 3500 kilocalories par jour.

Principes de base

  • mode d'alimentation
    Les repas doivent être fractionnés: 4 à 6 fois par jour. La consommation fréquente de nourriture en petites quantités stimule l'appétit du patient (et, en général, elle est affaiblie par l'anémie), permet une absorption maximale des nutriments, des vitamines et des micro-éléments, et normalise également le tube digestif, ce qui est important si le patient a des maladies concomitantes. La nutrition fractionnée permet au corps de mieux percevoir les aliments riches en calories.

  • traitement de la maladie sous-jacente,
    Le principe de base du traitement consiste à identifier les troubles du corps conduisant à l'anémie et à les corriger. Comme vous le savez, l’anémie ferriprive n’est pas une maladie indépendante, mais un des symptômes de toute pathologie. Par conséquent, l'observance du régime sera inefficace sans traiter la maladie sous-jacente.

  • température des aliments
    La température des aliments devrait être la même que dans les autres régimes (15 à 60 degrés Celsius). Des aliments trop froids ou chauds irritent les organes du tube digestif, ce qui nuit à la digestion et, en particulier, à l'absorption du fer.

  • traitement culinaire
    Tout traitement culinaire des produits (cuisson, cuisson à la vapeur, cuisson à l'étouffée ou au four) est autorisé, à l'exception de la friture. Lors de la friture, une grande quantité de graisse est utilisée, ce qui est contre-indiqué en cas d'anémie. Les produits de leur oxydation se forment, ce qui nuit au corps humain dans son ensemble et en particulier au tube digestif.

  • conception et service des aliments,
    Afin de stimuler l'appétit d'un patient souffrant d'anémie ferriprive, il est important de mettre la table à merveille et de préparer des repas savoureux et savoureux.

  • l'alcool,
    La consommation d'alcool en nutrition clinique avec anémie ferriprive est exclue. L'alcool éthylique viole l'absorption du fer et d'autres oligo-éléments et affecte négativement la fonction hépatique, où l'hémoglobine est détruite et la bilirubine synthétisée. Et comme pendant l'anémie le corps souffre également d'une pénurie d'hémoglobine, en présence de la maladie sous-jacente, il peut en résulter un ictère.

  • sel et liquide
    L'utilisation de liquide libre dans l'anémie est dans les limites de la norme physiologique (2 à 2,5 litres). Une diminution de la consommation d'alcool entraîne un épaississement du sang, qui aggrave les processus hypoxiques qui se produisent pendant l'anémie. Le sel de table est utilisé en une quantité normale - 8-12 g et, avec une sécrétion gastrique réduite pour la synthèse de l'acide chlorhydrique, la consommation de chlorure de sodium augmente à 15 g.

Le miel, source de santé

Pendant longtemps, ce produit a été utilisé pour traiter divers maux, non seulement chez le peuple, mais aussi dans la médecine traditionnelle. Le miel a dans sa composition de 40 à 60% de fructose. Mais c’est ce composant qui améliore l’absorption intestinale du fer. En outre, ce produit est riche en substances biologiquement actives et en oligo-éléments. Pour ceux qui développent une anémie, les experts recommandent d'utiliser des variétés de miel exactement sombres, car elles contiennent plus de fer 4 fois, de cuivre 2 fois et de manganèse 14 fois plus que les graines légères.

La plupart des patients anémiques ont une diminution de la fonction acidogène de l'estomac. Cela se produit à la suite du syndrome sidéropénique. Dans cette situation, vous devez utiliser du miel uniquement avant de manger. Chez certains patients, la fonction de formation d'acide, en revanche, est accrue. Dans ce cas, le miel doit être consommé environ deux heures avant les repas. En l'absence de contre-indications, le patient peut manger ce produit trois fois par jour, jusqu'à 100 grammes.

Herbes médicinales et régime

Les aliments contre l'anémie chez les personnes âgées et les enfants peuvent consister non seulement en produits, mais également en boissons à base de plantes. Avec cette maladie, les experts recommandent l’utilisation de tisanes aux fruits riches en fer. Ceux-ci incluent les cassis, l'aîné et le rose sauvage. Il est à noter que la composition de ces fruits contient de l'acide ascorbique qui, comme on le sait, augmente l'absorption du fer.

En outre, lorsque l’anémie est recommandée, une collection composée de feuilles d’ortie, d’une ficelle, de fraises et de cassis.

Ce qui devrait être exclu du régime

La nutrition diététique pour l'anémie devrait être faite correctement. Après tout, certaines substances nuisent à l'absorption du fer. Il est donc nécessaire de distinguer la consommation de médicaments de l'anémie et des produits laitiers. Le calcium peut réduire considérablement l'absorption du fer.

En outre, vous ne devriez pas manger d'aliments contenant des oxalates, de la glycine conglycine, des lectines, des pectines, des phosphates, des tanates, des phytates. Des ingrédients similaires se trouvent dans le maïs, le riz, le son, les produits de boulangerie et les céréales. Il vaut également la peine de refuser les noix, l'oseille, les épinards, la rhubarbe, les asperges, le chou et les betteraves.

Quels aliments manger pour l'anémie?

Les aliments contre l'anémie devraient être riches en fer. Par conséquent, il est recommandé d'enrichir votre alimentation avec les produits suivants: viande et poisson, crème et beurre, foie, langue et rognons d'animaux.

Les aliments d'origine végétale peuvent également devenir une source de fer, mais ils ne seront pas absorbés dans des volumes tels que ceux issus de produits animaux. Néanmoins, il est utile de manger des céréales (légumineuses et sarrasin), des légumes (tomates, betteraves, pommes de terre, poivrons, carottes), des fruits (poires, pommes, prunes, grenades, abricots, coings, kakis), des baies (groseilles, fraises, fraises, myrtilles), ainsi que des champignons.

La source de fer pour le corps n'est pas seulement la nourriture, mais aussi les boissons: jus de prune, de pomme, de raisin, de tomate, de betterave et de carotte. Il est également utile de boire du thé avec du miel et du citron.

Les produits nécessaires pour reconstituer les réserves de fer dans le corps sont présentés dans le tableau:

Teneur en fer dans 100 g en mg

Recommandations médicales

Pour clarifier ce que vous pouvez manger avec l'anémie dont vous avez besoin chez votre médecin. Cependant, un régime alimentaire sain ne suffit pas pour se débarrasser de l'anémie, vous aurez besoin de médicaments. Cependant, l'alimentation joue un rôle énorme. Les produits entrant dans le corps doivent être riches non seulement en fer, mais également en d'autres substances utiles, vitamines et micro-éléments.

Une journée dans le corps humain devrait recevoir environ 20 mg de fer. Il sera mieux absorbé si vous le combinez avec de la vitamine C. Par exemple, il est utile de manger du porridge au sarrasin et de le boire avec du jus de grenade ou de la viande avec du jus de prune.

Anémie chez un enfant: comment augmenter l'hémoglobine?

L’anémie est un trouble dangereux dans l’enfance, elle doit donc être traitée correctement. Ainsi, une privation d'oxygène des organes internes de l'enfant entraînera un retard dans son développement, tant mental que physique. Le gamin devient pleurnichard, agressif, léthargique.

Si vous constatez ces symptômes, vous devez contacter votre pédiatre et passer un test sanguin. C'est souvent l'anémie qui provoque ces symptômes. Si une mère qui allaite mène une vie saine et mange des aliments sains, l'anémie chez les enfants de moins de six mois ne se développe pas souvent. Après tout, le fer du lait maternel est très bien absorbé par le corps. Par conséquent, si l’anémie se développe chez un bébé nourri au sein, le régime de la mère devra alors être modifié. Avec l'introduction d'aliments complémentaires, vous devez suivre les règles de base, ce qui rend le menu de l'enfant sain et diversifié. Sur la table doivent être présents des produits tels que: betteraves, viande, pommes, sarrasin, jus (pomme et grenade).

Lorsque l'enfant grandira, le problème de l'anémie sera résolu par lui-même, mais uniquement à condition que le bébé mange correctement. À 3 ans, l'alimentation des enfants d'âge préscolaire est en pleine expansion. Il comprend une grande variété de produits ne provoquant pas d'allergies.

Anémie pendant la grossesse et l'allaitement: comment augmenter l'hémoglobine?

Une femme portant un fœtus devrait bien manger. Cela couvrira non seulement les besoins de son corps, mais également ceux de l’enfant qui grandit. La carence en fer conduira au développement de l'anémie chez la femme la plus enceinte et l'enfant. Ceci est très dangereux car il provoque un retard de croissance et de développement intra-utérin.

Par conséquent, la future mère devrait adhérer aux recommandations suivantes:

Vous devez boire du thé vert, cela permet à la glande d'être mieux absorbée. De la consommation de thé noir est préférable d'abandonner.

Le jus de grenade doit être consommé en petites quantités, car sa surabondance peut provoquer un retard des selles.

Les produits contenant du fer aideront à maintenir un taux normal d'hémoglobine dans le sang de la femme et du bébé les plus enceintes.

Si vous avez souvent des diarrhées ou des vomissements, vous devriez consulter un médecin. Ce problème ne peut être ignoré.

Anémie et diabète

Le diabète sucré conduit à un dysfonctionnement des reins, responsables de la production d'une hormone appelée érythropoïétine. Il est nécessaire que la moelle osseuse produise des globules rouges. Le diabète provoque la mort de cellules responsables de la production d'érythropoïétine, ce qui entraîne l'apparition d'une insuffisance rénale et d'une anémie.

Il est possible de se débarrasser de l'anémie, qui se développe sur le fond du diabète sucré, uniquement à l'aide de médicaments contenant de l'érythropoïétine. Cependant, cela n’annule pas le respect des principes d’une bonne nutrition.

Le régime alimentaire de ces patients doit être strict, enrichi en fer et en acide folique. Par conséquent, le menu devrait inclure des grenades, des kakis, des légumineuses, des légumes, du sarrasin et des jus de fruits.

Aliments pour l'anémie: recettes

Pour augmenter le niveau d'hémoglobine dans le sang, vous devez utiliser les recettes suivantes:

Mélange de vitamines. Pour sa préparation, il faudra 0,5 kg de pruneaux, noix de Grenoble, raisins secs et abricots secs. Tous ces produits sont hachés et mélangés avec du miel (0,35 kg). Le mélange est conservé au réfrigérateur sous le couvercle fermé dans un bocal en verre. Prenez-le à 2 cuillères à soupe avant les repas, 3 fois par jour.

Jus de betteraves et de carottes. Mélangez 50 g de jus de betterave, 100 g de jus de carotte et une cuillère à soupe de miel. Tous les composants doivent être connectés et boire avant le dîner.

Jus de canneberge et de pomme. Pour préparer une boisson, mélangez un demi-verre de jus de canneberge et une pomme, ajoutez une cuillère à soupe de jus de betterave. Buvez cette boisson devrait être 4-5 fois par semaine.

Farine délicieuse pour augmenter l'hémoglobine. Les noix et le sarrasin (dans un verre) sont moulus dans un moulin à poudre sur un moulin à café. 100 g de miel sont ajoutés au mélange en poudre. Prenez le médicament dans une cuillère à soupe 3 fois par jour, quelques minutes avant les repas.

Cocktail de vitamines. Pour ce faire, vous devez mélanger le jus de grenade, carotte, pomme, betterave et raisins. Pour adoucir la boisson, vous pouvez y ajouter du miel.

Que ne peut pas manger avec l'anémie?

Il existe des produits qui aident à réduire l'absorption de fer dans le corps. Par conséquent, ils doivent être exclus du menu.

Tous les aliments gras.

Produits de boulangerie et de farine.

Boissons à gaz.

Boissons alcoolisées Si une personne boit une mère porteuse, alors avec l'anémie, il peut être mortel.

Les aliments qui contiennent beaucoup de calcium.

Comment augmenter la capacité d'absorption du fer?

Pour que le fer soit mieux absorbé par le corps, vous devez suivre les recommandations suivantes:

La viande et le foie doivent être consommés avec des légumes, les betteraves et les carottes sont particulièrement utiles.

L'acide ascorbique aide la glande à être mieux absorbé, il est donc utile de laver les céréales, les plats de poisson et de viande avec du jus d'orange.

L'utilisation de 50 à 70 g de miel par jour permettra à la glande d'être mieux absorbée par le corps. En outre, le miel est utile pour améliorer l'immunité.

Pour les patients anémiques, les experts recommandent de manger des poires, qui augmentent la concentration d'hémoglobine dans le sang.

Il suffit d'adhérer à ces simples recommandations pour que l'anémie recule ou ne se manifeste plus du tout.

Règles générales

L'anémie surviennent dans le contexte de divers facteurs étiologiques, dont les principaux sont la carence en fer, acide folique ou vitamine b12. En pratique clinique, la proportion d'anémie due à une déficience en corps de fer (IDA), représente près de 85% des cas sur l'ensemble de l'anémie.

Anémie ferriprive est secondaire et se développe dans le contexte de divers états pathologiques et physiologiques. Il est basé sur une violation des processus de synthèse l'hémoglobine avec une diminution simultanée du volume total globules rougescausée par une déficience prolongée en oligo-élément, le fer (Fe).

Les principales raisons du développement de l’IDA incluent:

  • perte de sang chronique de divers organes et tissus (perte de sang menstruel et gastro-intestinal),
  • déficience alimentaire (plus souvent chez les nouveau-nés et les jeunes), ainsi que chez les adultes mal nourris avec restriction protéique - mono-régimes, végétarisme,
  • besoin accru de fer dans l'organisme (croissance intense, la grossesse et la période d'allaitement),
  • violation de l'absorption de fer dans les intestins.

Le taux de fer dans le plasma sanguin est déterminé par le rapport entre les processus de synthèse et de décomposition des globules rouges. En moyenne, la teneur en fer du corps humain sous forme liée varie de 3 à 5 g. Lors de la formation du sang, le corps utilise le fer contenu dans la nourriture et, lorsqu'il est déficient, les réserves du dépôt (foie, rate, moelle osseuse) sont activées. Le moyen naturel de reconstituer le corps en fer est la nourriture. Les symptômes cliniques de l'anémie ferriprive se produisent dans les cas où l'apport en fer provenant des aliments (2 mg / jour) est inférieur au niveau de perte. Cependant, même lorsque le régime alimentaire est enrichi d'aliments riches en fer, sa capacité d'absorption ne dépasse pas 2,5 mg par jour, car la digestibilité du fer contenu dans les aliments est inférieure à 20%.

Il existe deux formes de fer: hémique et non hémique. C'est du fer hémique qui fait partie de l'hémoglobine et qui est relativement bien absorbé (entre 20 et 30%), tandis que les autres composants des aliments n'ont pratiquement aucun effet sur le processus d'absorption. Ne contient du fer hémique que dans les produits d'origine animale (viande, poisson, abats).

La biodisponibilité du fer non hémique est extrêmement faible - sa digestibilité est de l'ordre de 3 à 5%. Contient principalement des produits d'origine végétale (céréales, légumineuses, fruits, baies) et sa digestibilité est influencée par de nombreux facteurs. Ainsi, il est presque impossible de répondre aux besoins quotidiens par le biais de la nourriture (pour les hommes 10 mg / jour avec un niveau de perte de 1 mg / jour et pour les femmes 18 mg / jour avec un niveau de perte allant jusqu'à 2 mg / jour).

Cependant, malgré l’incapacité de compenser totalement la carence en fer dans le corps avec de la nourriture, le régime alimentaire de l’anémie est une composante majeure du traitement complexe des patients atteints de DI. Dans le même temps, il est important de prendre en compte moins la teneur en fer des aliments que la forme sous laquelle il est contenu.

Régime alimentaire pour l'anémie ferriprive

La base de la nutrition clinique - régime Numéro de table 11 (régime à haute teneur en protéines). Le régime alimentaire répond aux besoins physiologiques en macro et en micronutriments. La teneur en calories est d'environ 3500 Kcal (120 à 130 g de protéines, 70 à 80 g de matières grasses et 450 g de glucides). Liquide libre - 2,0 litres, la teneur en chlorure de sodium - 10-12 g

Le régime est enrichi d'aliments riches en fer - viande rouge, sous-produits de viande, poisson, fruits de mer, poisson en conserve, beurre, huile végétale, œufs, légumes, miel, fruits, diverses céréales et boissons. Dans le régime alimentaire, les produits d'origine animale contenant du fer sous forme d'hème (veau, langue de bœuf, viande de lapin, bœuf) revêtent une valeur particulière et le régime doit être enrichi. L’inclusion de sous-produits, en particulier le foie, n’a aucune valeur particulière, car la digestibilité du fer sous forme ferritine et transferrinedans lequel le fer se trouve dans le foie est significativement plus faible que dans la viande.

Le régime comprend également des aliments contenant du fer non hémique - céréales, fruits, légumineuses, légumes. Une des caractéristiques de l’absorption du fer sous forme non hémique est la dépendance du processus à la teneur dans le régime alimentaire de substances qui potentialisent ou inhibent l’absorption du fer. Les facteurs qui améliorent l’absorption du fer du pain, des œufs et de la croupe sont avant tout des acide ascorbiquepar conséquent, des aliments tels que le bouillon de dogrose, les boissons aux fruits, les jus d'agrumes, les fruits et les baies, ainsi que les compotes additionnés de 25 à 50 mg d'acide citrique / ascorbique doivent être présents dans le régime alimentaire.

Potentialise l'absorption du fer et du cuivre. Les produits contenant du cuivre comprennent les figues séchées, les légumes verts, les cerises, les abricots, le chou marin, les algues brunes. Pour augmenter l'absorption du fer, il est recommandé d'ajouter du sulfate ferreux et du sulfate ferreux aux produits alimentaires. gluconate et glycérophosphate de fer.

Замедляют процесс всасывания железа продукты, в состав которых входят фосфат, фитат, оксалат, таннат, лектины, пектины. Эти вещества содержатся преимущественно в отрубях, хлебных злаках, различных зернах, хлебе, кукурузе, рисе.Le café et le vin rouge sont soumis à des restrictions (contenir polyphénolates), thé (tanin), les eaux minérales hydrocarbonées et sulfatées, ainsi que le lait, qui comprend le calcium. Compte tenu de l'effet négatif de ces produits, leur consommation devrait être limitée ou consommée séparément des autres produits (dans un repas séparé). Les aliments gras sont également limités, car les graisses inhibent l'absorption du fer. L'anémie ferriprive n'implique aucune restriction dans le traitement culinaire des produits, à l'exception de la friture, car ce processus utilise beaucoup de graisse et produit des produits d'oxydation nuisant au corps.

Nutrition pour l'anémie chez les personnes âgées

Les causes les plus courantes de développement de l’IDA chez les personnes âgées sont l’insuffisance alimentaire due à des problèmes dentaires, le faible statut socio-économique de la vie, les troubles acquis. syndrome de malabsorption (avec des maladies de l'estomac, du foie, des intestins, du pancréas), des médicaments à long terme.

Les symptômes et le traitement, la nutrition de cette catégorie de patients ne sont pas fondamentalement différents, cependant, le régime alimentaire est ajusté aux besoins en âge et au mode de vie du patient. En présence de produits à problèmes dentaires contenant du fer hémique, il est recommandé de les utiliser sous forme minable. En règle générale, le niveau l'hémoglobine chez l'adulte, il se normalise après 2 à 2,5 mois; cependant, il est recommandé de rester au régime et de continuer à prendre des suppléments de fer pendant au moins 3 mois jusqu'à ce que le corps se reconstitue complètement dans les réserves et le niveau de fer ferritine jusqu'à 30 ng / l.

Anémie ferriprive.

Nutrition chez les personnes âgées

Un problème de santé peut apparaître chez les personnes âgées. Dans ce cas, il s'agit davantage d'un symptôme de la maladie sous-jacente, qui réduit considérablement la qualité de la vie, et qui nécessite une correction rapide par des méthodes officielles et alternatives. Parmi les principales causes de pathologie, les médecins distinguent l'insuffisance alimentaire, provoquée par des maladies dentaires, un statut socio-économique bas, un traitement à long terme, un syndrome de malabsorption acquise.

Avec l’âge, il est de plus en plus difficile pour le corps de produire de l’hémoglobine. Les changements apportés au menu quotidien ne font que contribuer à rétablir l’équilibre. Un régime médical peut ralentir le métabolisme, qui est tellement perturbé chez les personnes âgées. Par conséquent, avant de prendre toute mesure en cas d’anémie ferriprive, il est nécessaire de consulter au préalable un spécialiste, afin d’exclure l’auto-traitement. Voici de précieux conseils sur le menu quotidien d'une personne âgée:

  1. Il est important de déterminer les maladies chroniques du corps pour assurer une longue période de rémission.
  2. Manger est souvent nécessaire, mais progressivement (l'alimentation fractionnée est encouragée), en contrôlant soigneusement le régime hydrique du corps.
  3. Les produits doivent être ingérés sous une forme broyée et ramollie, par exemple sous forme de purée bouillie.
  4. Au dîner et avant le coucher, le corps devrait recevoir des produits laitiers faibles en gras. Assurez-vous de préparer du fromage cottage pour une meilleure digestion nocturne.
  5. Parmi les céréales, il est souhaitable de préparer une bouillie friable et les œufs ne doivent pas être consommés plus de 2 fois par semaine. En raison du manque d'enzymes intestinales, il est important de limiter la consommation de betteraves, de légumineuses et de choux à un âge avancé.

Le régime alimentaire pour l'anémie n'est pas nécessaire si un régime équilibré prévaut et que des quantités suffisantes de vitamines et de minéraux sont fournies à l'organisme. Comme la femme préfère ne pas manger dans le but de suivre un régime, le problème de santé risque de devenir mondial. Parmi les facteurs provoquant l'anémie dans ce cas, vous pouvez mettre en évidence les caractéristiques du cycle menstruel, l'état de santé interne. Il est important d'éliminer complètement la famine et les méthodes strictes de perte de poids de votre vie afin que les violations ultérieures ne conduisent pas à un manque d'hémoglobine dans la circulation sanguine:

  1. Le taux quotidien de calories devrait varier entre 2500 et 3000 kcal pour un adulte, et vous ne pouvez pas mourir de faim.
  2. Les repas doivent être fractionnés, mais fréquents, alors qu'il est souhaitable de manger en même temps (calculez vous-même le régime quotidien).
  3. Il est possible d'accélérer le processus d'assimilation du fer de l'intestin de manière médicamenteuse ou avec la participation d'ingrédients alimentaires individuels.

Aliments riches en fer pour l'anémie

Si un problème de santé existe déjà, il doit être résolu rapidement. Il est nécessaire d'inclure dans le régime alimentaire quotidien des aliments contenant du fer pour traiter l'anémie, tout en s'assurant que ceux-ci sont entièrement absorbés par l'organisme. Les résultats seront évidents dans quelques jours si vous effectuez des tests sanguins de laboratoire répétés. Vous trouverez ci-dessous une liste d'aliments qui aideront à résoudre le problème de l'anémie.

boeuf, poulet, dinde, lapin

légumineuses, sarrasin, flocons d'avoine, muesli, millet

pommes de terre, chou, aubergines, betteraves

pomme, prune, poire, citron, avocat, abricot, kaki

groseilles, myrtilles, fraises, fraises, myrtilles

variétés maigres, de préférence rouges

reins, coeur, foie, langue de boeuf, cervelle

fromage cottage, kéfir, beurre, crème

raisins secs, dattes, abricots secs, noix

Herbes pour l'anémie de carence en fer

Ce type de problème de santé se produit souvent avec une perte de sang importante; le traitement doit donc être rapide. En plus des pilules et de la correction nutritionnelle, les médecins recommandent l’utilisation de méthodes de médecine alternative. C'est un élément de la thérapie adjuvante, qui est également capable d'augmenter l'indice d'hémoglobine dans le sang dans les plus brefs délais. Ainsi, le corps doit être enrichi avec des herbes comme antioxydant naturel (persil, aneth, laitue), et déjà les remèdes populaires avec des recettes sont présentés ci-dessous:

  1. Décoction de millefeuille. Matières premières nécessaires pour moudre, à raison de 1 cuillère à soupe. l cuit à la vapeur dans 1 cuillère à soupe. eau bouillante. Insister, filtrer, prendre froid 1 c. l trois fois par jour, quel que soit le repas.
  2. Décoction d'ortie. Le type d'herbe médicinale spécifié peut être préparé selon la même recette, pris en décoction le matin et le soir avec 0,5 c. de préférence sur un estomac vide jusqu'à la disparition complète des symptômes désagréables.

Lorsque l'anémie nécessite non seulement de manger (manger), mais aussi de maintenir l'équilibre hydrique du corps. Pour maintenir et augmenter le taux d'hémoglobine dans le sang, il est conseillé d'utiliser des jus fraîchement pressés, toujours le matin au petit-déjeuner. Il s'agit de grenades, tomates, raisins, carottes, pommes de terre ou betteraves fraîches. La dose recommandée n'est pas plus de 1 cuillère à soupe. pendant le premier repas et vous pouvez même avant le coucher. En cas de diabète, l’utilisation du jus de raisin doit être abandonnée afin de ne pas provoquer une rechute de la maladie sous-jacente.

Comment nourrir un enfant

Si une anémie se développe pendant l'enfance, une correction de la nutrition peut enfin éliminer un tel problème de santé (sans la participation supplémentaire de médicaments). Si le bébé est nourri au sein, il est recommandé d’administrer en plus une protéine contenant du fer sous forme de lactoferrine. En vieillissant, vous devez introduire avec compétence des aliments complémentaires, en tenant compte des recommandations du pédiatre:

  • inclure dans le menu du jour des produits laitiers non adaptés sous forme de yogourt écrémé et de lait,
  • À partir de 6 mois, le bébé peut être initié aux bouillies instantanées, aux purées de fruits et de légumes, aux jus de fruits,
  • Vous pouvez ajouter de petites portions de viande principalement sous forme bouillie et pré-moulue.

Comment manger enceinte

Avec un problème aussi désagréable, comme l’anémie ferriprive, les femmes sont plus souvent confrontées pendant la grossesse. pendant la gestation, le double flux sanguin perd la concentration d'hémoglobine admissible et il est nécessaire de manger pour le reconstituer à temps. Il est important non seulement de manger plus, mais aussi d'apprendre à bien manger, sans oublier les avantages des vitamines et des oligo-éléments contenus dans chaque ingrédient alimentaire. Les recommandations générales des gynécologues sont les suivantes:

  1. En cas d'anémie, vous pouvez manger les produits de la table de régime n ° 11, qui comprend le contenu calorique total des repas par jour, pas plus de 3 500 Cal, où 120 à 130 g de protéines, 70 à 80 g de lipides et 450 g de glucides.
  2. Le volume de liquide recommandé est d'au moins 2 litres, mais la consommation de sel dans la cuisine devra être réduite à 10 g afin d'éliminer complètement la stagnation chez la femme enceinte.
  3. Il est recommandé de manger des aliments enrichis en fer. Ceux-ci comprennent la viande rouge, les œufs de poulet, les sous-produits de viande, les céréales, le poisson et les fruits de mer. Le fer non hémique, également bénéfique pour la santé, se trouve dans les céréales, les fruits, les légumineuses, les légumes verts et les légumes racines.

Produits indésirables

En cas d'anémie, les besoins en vitamines, en micro et en macro-éléments augmentent rapidement, mais leur utilisation sera inutile si des ajustements ponctuels ne sont pas apportés au menu quotidien. Il est important de connaître les aliments interdits pour l'anémie afin de ne pas les exclure du menu quotidien pendant la grossesse et de ne pas ralentir le processus naturel de récupération. Voici ce qu'il vaut mieux ne pas avoir pour l'anémie ferriprive:

  • soupes grasses,
  • pâtisseries à la crème
  • mayonnaise, sauces chaudes, ketchup,
  • pâte feuilletée,
  • beurre et ghee,
  • glace
  • viandes grasses, saindoux,
  • toutes les viandes en conserve et fumées,
  • chocolat et alcool.

Étant en état d'anémie ferriprive, en plus des aliments sains, il faut prêter attention aux vitamines, dont le corps affaibli a le plus urgent besoin. Dans ce cas, nous ne parlons pas seulement de la composition des ingrédients alimentaires avec des complexes de vitamines naturelles, mais aussi des produits de pharmacie de différentes politiques de prix. Cela est particulièrement vrai pour les femmes enceintes qui, lorsqu'elles portent un fœtus, souffrent d'hypovitaminose progressive. Ces vitamines sont essentielles à la vie biologique:

  1. Vitamine C (acide acétylsalicylique). Contient dans le chou, tous les types d'agrumes, poivre bulgare, cassis. C'est un antioxydant naturel qui favorise l'absorption du fer pour une meilleure absorption des oligo-éléments précieux (fer).
  2. Vitamine B 12 (cyanocobalamine). Un ingrédient indispensable non seulement pour les futures mamans, mais aussi pour toutes les catégories d'âge. Pour exclure le développement de l'anémie, il est nécessaire en 1ère. lait chaud mettre 1 c. levure de bière et miel. Buvez cette boisson le matin à jeun.
  3. Vitamine B6 (pyridoxine). Contient des noix, du poisson, de la viande, des légumineuses. Capable de stimuler et de stimuler les processus métaboliques, contribue au processus de digestion des protéines, à la production d'hémoglobine et de globules rouges. De plus, prenez érythropoïétine.
  4. Vitamine B9 (acide folique). Principalement dans les noix, les agrumes, le foie de bœuf et de poulet, le miel et la laitue. C'est une prévention efficace de l'anémie, il existe de tels ingrédients alimentaires en portions modérées.
  5. Le fer et le cuivre contribuent à la production intensive d'hémoglobine. Par conséquent, la concentration de ces oligo-éléments aussi importants doit être augmentée chaque jour. Il contient pour cela des pommes, du foie de bœuf et d'autres produits.

Outre les sources naturelles, vous pouvez utiliser les produits pharmaceutiques représentés par des complexes multivitamines multifonctionnels. Si nous parlons de femmes enceintes, un tel rendez-vous pharmacologique doit être préalablement convenu avec votre médecin. L'auto-traitement superficiel est strictement interdit. Voici quelques produits médicaux en question:

  • Pikovit
  • Elevit (surtout pour les femmes enceintes),
  • AlfaVit,
  • Duovit

Recommandations sur la préparation du régime

La nutrition quotidienne pour l'anémie devrait être fractionnée, mais équilibrée. Il est nécessaire d’accélérer le métabolisme tout en reconstituant la composition chimique du sang en hémoglobine vitale. En outre, il peut être nécessaire de prendre des complexes multivitaminés supplémentaires. Une telle nuance est souhaitable pour discuter avec votre médecin avant même d’acquérir et de commencer un traitement de santé. Si vous faites un menu médical avec compétence, le problème de santé sera résolu au bout de quelques jours. Les recommandations suivantes sont précieuses et particulièrement pertinentes:

  1. Il est nécessaire de choisir la conformité de BZHU dans la ration journalière, qui contiendra 120 g de protéines, 40 g de matières grasses et 450 g de glucides d’une teneur totale en calories de 2 500 Kcal (par jour).
  2. La consommation d'eau recommandée est de 2 litres. En outre, il est recommandé de boire des jus de fruits frais, des boissons aux fruits de baies, du thé vert et des tisanes. Ce que vous pouvez manger, nutritionniste rapide, thérapeute.
  3. Ingrédient alimentaire obligatoire en cas d'anémie - foie bouilli (poulet ou bœuf), qui doit être consommé quotidiennement à raison de 100 g
  4. Les sucreries et les confiseries restent interdites, il est dangereux d'utiliser du chocolat, des boissons alcoolisées et des boissons gazeuses. L'hémoglobine dans le sang tombe de ces ingrédients.
  5. Si les problèmes de digestion prévalent, il existe une tendance à la constipation chronique, la nourriture doit être cuite à la vapeur ou éteinte.
  6. Le miel noir est composé à 60% de fructose, il est donc nécessaire quotidiennement pour les personnes souffrant d'anémie ferriprive.
  7. La consommation régulière d'eau minérale de sulfate de fer, d'hydrocarbonate et de magnésium aide à absorber rapidement le fer.

Après un diagnostic détaillé, le médecin traitant fournit au patient une liste des aliments autorisés et interdits, correspondant approximativement au menu d'un régime thérapeutique. S'il est respecté scrupuleusement, un deuxième test sanguin peut être effectué en une semaine et la tendance sera positive. Sinon, il est nécessaire de recourir à la thérapie médicamenteuse, à la vitamine.

Menu du jour pour le patient souffrant d'anémie

L'hémoglobine étant étroitement liée aux cellules de la moelle osseuse, sa diminution anormale du sang peut provoquer des processus pathologiques irréversibles, des maladies internes. Le patient doit réagir rapidement aux symptômes alarmants et, selon un test sanguin, est déjà prêt à décider de ce qu'il sera: correction nutritionnelle individuelle, traitement traditionnel ou traitement conservateur à temps plein. Il est utile de commencer une action avec un régime médical. Vous trouverez ci-dessous un exemple de menu d’une journée qui vous aidera à augmenter votre indice d’hémoglobine dans votre sang:

Nom du repas

Aliments recommandés que vous pouvez manger pour l'anémie

Pin
Send
Share
Send
Send